Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 15 et 16 septembre 2018

 Programme national

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Paris (75) 
Journées du Patrimoine
Publicité

 ()


Publicité


 Agrandir le plan
 


Publicité

Publicité

 

Cimetière du Calvaire
Paris (75)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2018

Visite guidée du cimetière du Calvaire

D’une surface de 600m2, le cimetière du Calvaire est le plus petit et le plus ancien cimetière de Paris accolé à une église paroissiale. Il n’est ouvert que le 1er novembre.Propriété de la Ville de Paris, mitoyen de l’église Saint-Pierre de Montmartre, seul bâtiment restauré subsistant de l’ancienne abbaye de Bénédictines fondée en 1133-1134, ce site est inscrit aux Monuments historiques (Butte Montmartre). Sa proximité avec l’église, qui est également classée lui assure une protection supplémentaire.Situé à l’emplacement d’une ancienne nécropole mérovingienne du VIIème siècle, ce cimetière doit son nom au Calvaire, érigé dans le jardin qui le jouxte et qui fut commandé en 1833 par le curé de Saint-Pierre de Montmartre.La porte d’accès en bronze, ainsi que celles de l’église, ont été offertes par le sculpteur du Vatican, Tommaso Gismondi (1906-2003) en 1980\. Elle représente la Résurrection du ChristOn sait peu de chose sur l’origine de ce cimetière créé en 1688, sinon qu’il s’étendait à l’époque, de l’actuelle église Saint Pierre (autrefois une chapelle du VIème siècle), jusque sous le Sacré-Cœur.Des sarcophages mérovingiens furent découverts en 1875-1876 lors de la mise en place des fondations du Sacré Cœur. En 1875-1891, on retrouva derrière l’abside et devant la façade de l’église Saint Pierre, des sépultures des 13ème, 14ème, 15ème et 16ème siècles.Jusqu’en 1688, la population de Montmartre peu nombreuse inhumait ses morts dans la chapelle des sœurs bénédictines de Montmartre qui devint bientôt trop petite. L’abbesse Marie-Anne D’Harcourt, de la Maison de Lorraine céda une partie du verger de l’abbaye à la paroisse. Puis en 1697, les religieuses donnèrent une seconde parcelle sous condition qu’y soit inclus le clocher de la future église. Le cimetière atteignit alors la surface qu’il a aujourd’hui. Les enterrements y eurent lieu jusqu’à la Révolution, période à laquelle il fut saccagé.

Ce qu'il faut savoir :

D’une surface de 600m2, le cimetière du Calvaire est le plus petit et le plus ancien cimetière de Paris accolé à une église paroissiale. Il n’est ouvert que le 1er novembre.Propriété de la Ville de Paris, mitoyen de l’église Saint-Pierre de Montmartre, seul bâtiment restauré subsistant de l’ancienne abbaye de Bénédictines fondée en 1133-1134, ce site est inscrit aux Monuments historiques (Butte Montmartre). Sa proximité avec l’église, qui est également classée lui assure une protection supplémentaire.Situé à l’emplacement d’une ancienne nécropole mérovingienne du VIIème siècle, ce cimetière doit son nom au Calvaire, érigé dans le jardin qui le jouxte et qui fut commandé en 1833 par le curé de Saint-Pierre de Montmartre.La porte d’accès en bronze, ainsi que celles de l’église, ont été offertes par le sculpteur du Vatican, Tommaso Gismondi (1906-2003) en 1980\. Elle représente la Résurrection du ChristOn sait peu de chose sur l’origine de ce cimetière créé en 1688, sinon qu’il s’étendait à l’époque, de l’actuelle église Saint Pierre (autrefois une chapelle du VIème siècle), jusque sous le Sacré-Cœur.Des sarcophages mérovingiens furent découverts en 1875-1876 lors de la mise en place des fondations du Sacré Cœur. En 1875-1891, on retrouva derrière l’abside et devant la façade de l’église Saint Pierre, des sépultures des 13ème, 14ème, 15ème et 16ème siècles.Jusqu’en 1688, la population de Montmartre peu nombreuse inhumait ses morts dans la chapelle des sœurs bénédictines de Montmartre qui devint bientôt trop petite. L’abbesse Marie-Anne D’Harcourt, de la Maison de Lorraine céda une partie du verger de l’abbaye à la paroisse. Puis en 1697, les religieuses donnèrent une seconde parcelle sous condition qu’y soit inclus le clocher de la future église. Le cimetière atteignit alors la surface qu’il a aujourd’hui. Les enterrements y eurent lieu jusqu’à la Révolution, période à laquelle il fut saccagé.


Publicité

Journées du Patrimoine 2018 - horaires :

samedi 15: 09h00 à 11h30, 13h30 à 16h30, dimanche 16: 09h00 à 11h30, 13h30 à 16h30

Cimetière du Calvaire
2 rue du Mont-Cenis
75018 Paris

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche du département de Paris

 France   Paris (75) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine