Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 15 et 16 septembre 2018

 Programme national

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Paris (75) 
Journées du Patrimoine
Publicité

 ()


Publicité


 Agrandir le plan
 


Publicité

Publicité

 

Circuit Journées du Matrimoine - dans les Pas des Femmes Architectes - 14e arrondissement
Paris (75)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2018

Journées du Matrimoine - Dans les pas des femmes architectes - 14ème arrondissement

Notre Héritage culturel est composé de notre patrimoine (l'héritage des pères) et de notre matrimoine (l'héritage des mères). Le matrimoine est constitué de la mémoire des créatrices du passé et de la transmission de leurs oeuvres. en réhabilitant la notion de matrimoine et les femmes qui le composent, nous nous réapproprions l'héritage culturel qu'on nous vole: actrices, peintres, photographes, chorégraphes ont toujours créé mais sont invisibilisées dans l'Histoire des Arts. Dans les Pas des Femmes ArchitectesAvec MéMo, Mouvement pour l'équité dans la maîtrise d'œuvreInscription gratuite et conseillée à [collectif.memo@gmail.com](mailto:collectif.memo@gmail.com) 14ème arrondissement -Marion Tournon-Branly (1924-2016)Visite de l'école maternelle de la rue Boulard, construite par la première femme admise à l'Académie d'Architecture.Marion Tournon-Branly (1924-2016) est une figure majeure de la scène architecturale parisienne du XX siècle. Fille d'Elisabeth Tournon-Branly et petite fille de Edouard Branly. Grâce aux réseaux de son père Paul Tournon, architecte affirmé, elle à l’occasion, dès l'âge de 19 ans, de travailler dans l'atelier d'Auguste Perret.Brillante élève à l'École des Beaux-Arts, elle devient architecte DPLG en 1948, à l'age de 24 ans, et grâce à ses capacités reconnues elle devient la première femme admise à l'Académie d'Architecture. En 1976, elle est nommée chevalière de l'Ordre national du mérite et chevalière de l'Ordre des arts et lettres. Marion Tournon-Branly a enseigné à l'École d'architecture de Paris-Malaquais, de Paris-Tolbiac, aux Écoles d'art américaines de Fontainebleau et au California Polytechnic State College. Elle a été directrice de la section Beaux-arts des Écoles d'art américaines de Fontainebleau de 1975 à 1989, puis de 2000 à 2003.Son activité de conceptrice est également riche en réalisation de maisons de campagne, notamment les maisons pour la famille Barbas à Garches (Mme Barbas est la soeur du couturier Patou), pour le scénariste Georges Neveux à Boullion (1955-1957), et pour l'écrivain Claude Roy (1957-1958). Elle construit également l'école maternelle rue Boulard à Paris 14e (1956), des écoles d'enseignement technique, des habitations pour missionnaires, le monastère de Saint-Benoît-sur-Loire (1965-1967, projet de Paul Tournon continué après sa mort), et le monastère de Saint-Wandrille (1967-1971), qui inclut le déplacement et la réhabilitation d'une grange en église.L’oeuvre de Marion Tournon-Branly a été l'objet en 2013 de l'exposition  Le don de l'architecture  à Fontainebleau.Conduite par Stéphanie Mesnage, architecte et Doctorante en histoire de l’architectureRDV samedi et dimanche à 11h, 23 rue BoulardInscription gratuite et conseillée à collectif.memo@gmail.com

Ce qu'il faut savoir :

Notre Héritage culturel est composé de notre patrimoine (l'héritage des pères) et de notre matrimoine (l'héritage des mères). Le matrimoine est constitué de la mémoire des créatrices du passé et de la transmission de leurs oeuvres. en réhabilitant la notion de matrimoine et les femmes qui le composent, nous nous réapproprions l'héritage culturel qu'on nous vole: actrices, peintres, photographes, chorégraphes ont toujours créé mais sont invisibilisées dans l'Histoire des Arts.## Dans les Pas des Femmes ArchitectesAvec MéMo, Mouvement pour l'équité dans la maîtrise d'œuvreInscription gratuite et conseillée à [collectif.memo@gmail.com](mailto:collectif.memo@gmail.com)### 14ème arrondissement -Marion Tournon-Branly (1924-2016)Visite de l'école maternelle de la rue Boulard, construite par la première femme admise à l'Académie d'Architecture.Marion Tournon-Branly (1924-2016) est une figure majeure de la scène architecturale parisienne du XX siècle. Fille d'Elisabeth Tournon-Branly et petite fille de Edouard Branly. Grâce aux réseaux de son père Paul Tournon, architecte affirmé, elle à l’occasion, dès l'âge de 19 ans, de travailler dans l'atelier d'Auguste Perret.Brillante élève à l'École des Beaux-Arts, elle devient architecte DPLG en 1948, à l'age de 24 ans, et grâce à ses capacités reconnues elle devient la première femme admise à l'Académie d'Architecture. En 1976, elle est nommée chevalière de l'Ordre national du mérite et chevalière de l'Ordre des arts et lettres. Marion Tournon-Branly a enseigné à l'École d'architecture de Paris-Malaquais, de Paris-Tolbiac, aux Écoles d'art américaines de Fontainebleau et au California Polytechnic State College. Elle a été directrice de la section Beaux-arts des Écoles d'art américaines de Fontainebleau de 1975 à 1989, puis de 2000 à 2003.Son activité de conceptrice est également riche en réalisation de maisons de campagne, notamment les maisons pour la famille Barbas à Garches (Mme Barbas est la soeur du couturier Patou), pour le scénariste Georges Neveux à Boullion (1955-1957), et pour l'écrivain Claude Roy (1957-1958). Elle construit également l'école maternelle rue Boulard à Paris 14e (1956), des écoles d'enseignement technique, des habitations pour missionnaires, le monastère de Saint-Benoît-sur-Loire (1965-1967, projet de Paul Tournon continué après sa mort), et le monastère de Saint-Wandrille (1967-1971), qui inclut le déplacement et la réhabilitation d'une grange en église.L’oeuvre de Marion Tournon-Branly a été l'objet en 2013 de l'exposition " Le don de l'architecture " à Fontainebleau.Conduite par Stéphanie Mesnage, architecte et Doctorante en histoire de l’architectureRDV samedi et dimanche à 11h, 23 rue BoulardInscription gratuite et conseillée à collectif.memo@gmail.com


Publicité

Journées du Patrimoine 2018 - horaires :

samedi 15: 11h00 à 13h00, dimanche 16: 11h00 à 13h00

Circuit Journées du Matrimoine - dans les Pas des Femmes Architectes - 14e arrondissement
Rdv 23 rue Boulard
75014 Paris

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche du département de Paris

 France   Paris (75) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine