Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 21 et 22 septembre 2019

 Programme en préparation

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Nord (59) 
Journées du Patrimoine
Publicité

Anémone pulsatille (Conservatoire Botanique National de Bailleul)


Publicité


 Agrandir le plan
 


Publicité

Publicité

 
Publicité

Conservatoire botanique national de Bailleul
Bailleul (59)

Conservatoire Botanique National de Bailleul
Conservatoire Botanique National de Bailleul (doc. Conservatoire Botanique National de Bailleul)

Fiche en cours de mise à jour

Au programme pour les Journées du Patrimoine 2018

Visite libre

1000 espèces végétales réparties en 64 parcelles thématiques à découvrir : familles botaniques, reconstitution de mini milieux naturels, plantes potagères, industrielles, messicoles.... Un éducateur nature sera présent pour répondre à vos questions...Un cadre unique où rêverie et flânerie sont les maîtres-mots !

Ce qu'il faut savoir :

Ces deux jardins pédagogiques sont à découvrir librement, avec un jeu ou un éducateur nature.
Le Jardin des plantes sauvages est un écrin de verdure alliant science et dépaysement sur un peu plus de 9000 m2.
Les 1000 espèces végétales qui s'y côtoient sont déposées dans 64 parcelles thématiques que l'on découvre en arpentant les chemins engazonnés.
Le botaniste amateur appréciera l'organisation par famille, des Liliacées aux Renonculacées en passant par les Papavéracées ou encore les Caryophyllacées.
Le randonneur s'émerveillera devant les reconstitutions de milieux naturels tels que la tourbière, la pelouse calcicole, la dune et sa dépression arrière-littorale ainsi que la prairie de fauche.
L'enfant, quant à lui, invitera ses parents à déambuler autour de la mare dans laquelle vagabondent grenouilles et tritons. A moins qu'il ne soit attiré par les plantes à odeurs ou celles qui usent de toutes les stratégies pour séduire les pollinisateurs.
Le jardinier passera certainement de longs moments avec les plantes médicinales, tinctoriales ou potagères.
Enfin, tous se retrouveront autour de la couronne de rosiers, aux milles couleurs et autant d'odeurs.
Le Jardin des plantes sauvages est une invitation à la science. Chaque espèce dispose d'une étiquette sur laquelle sont renseignés la période de floraison, le type biologique, le statut de protection, le nom scientifique ainsi que les noms vernaculaires en français, anglais et néerlandais.
Mais le Jardin des plantes sauvages, en jouant sur les formes et les couleurs, est aussi une invitation au voyage et au bien-être. Les différentes ambiances qui y ont été créées ne laisseront pas le promeneur indifférent, qu'il flâne les mains dans les poches ou qu'il étudie minutieusement cette incroyable richesse végétale du nord-ouest de la France.
Le Jardin des plantes médicinales concentre quant à lui, sur 1700 m2, 500 espèces d'origine européenne. Les plantes sont regroupées par milieux de vie, de la friche à la tourbière en passant par la pelouse crayeuse et la prairie humide. Chacune d'entre-elles bénéficie d'une étiquette mentionnant ses noms vernaculaire et scientifique, la famille à laquelle elle appartient, ainsi que ses vertus. Si l'Ajonc d'Europe est connu pour sa richesse en nectar, l'Arnica des montagnes ou la Reine-des-prés sont réputées pour leurs propriétés médicinales et homéopathiques. Mais rien ne vaut certainement l'OEillette, qui en plus d'être mellifère et médicinale, est reconnue pour ses qualités aromatiques, tinctoriales et industrielles.
Si le Jardin des plantes sauvages a le cachet d'un jardin " à l'anglaise ", les ambiances qui se dégagent du Jardin des plantes médicinales se rapprochent plutôt d'un ton " à la française ".
Mais qu'on se le dise, ces jardins sont tout simplement uniques. Un pur produit du coeur de Flandre.

4 photos pour Conservatoire botanique national de Bailleul

Anémone pulsatille
Anémone pulsatille
(doc. Conservatoire Botanique National de Bailleul)
Jardin des plantes sauvages
Jardin des plantes sauvages
(doc. Conservatoire Botanique National de Bailleul)
Jardin des plantes sauvages
Jardin des plantes sauvages
(doc. Conservatoire Botanique National de Bailleul)
Conservatoire Botanique National de Bailleul
Conservatoire Botanique National de Bailleul
(doc. Conservatoire Botanique National de Bailleul)

Publicité

Distinctions, labels :

Prix "Initiative Citoyenne" en 2005, de l'association des journalistes du jardin et de l'horticulture. Cette distinction récompense l'originalité du concept: un jardin d'ornement mais avec des plantes sauvages.

Accès :

Le Conservatoire Botanique National est situé à Bailleul, entre Lille, Bruxelles et Dunkerque.
En voiture : Bailleul se situe à 30 minutes de Lille et à 30 minutes de Dunkerque par l'autoroute A25 (sortie n°10). Une fois sur la Grand'Place de Bailleul, suivre le fléchage "Conservatoire Botanique National".
Par le train : Bailleul est régulièrement desservi, au départ notamment de Lille et de Dunkerque, en une demie-heure environ (lignes Lille-Calais, Lille-Dunkerque...). Possibilité d'embarquer des vélos dans les trains.

Journées du Patrimoine 2018 - horaires :

samedi 15: 14h00 à 18h00

Conservatoire Botanique National de Bailleul
Hameau de Haendries
59270 Bailleul
Consulter le site Internet
Tel : 03 28 49 00 83

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Conservatoire botanique national de Bailleul

- consultez aussi la fiche du département du Nord

Publicité
 France   Nord (59) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine