Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 21 et 22 septembre 2019

 Programme national complet 2019

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Paris (75) 
Journées du Patrimoine
Publicité

 ()


Publicité


Publicité

Publicité

 
Publicité

Domaine national du Palais-Royal - centre des Monuments Nationaux
Paris (75)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2019

Démonstration du petit canon méridien du Palais-Royal

Pendant environ deux siècles, de 1550 à 1750, seuls les cadrans solaires indiquaient l’heure ­vraie, c’est-à-dire, l’heure du soleil. L’heure des montres et des horloges qui commençaient à se développer étaient différente de celle du soleil, car elles ne pouvaient indiquer qu’un temps régulier, le ­temps moyen. Il fallait donc régler chaque jour sa montre à partir d’un cadran solaire ou d’une méridienne qui indiquait le " midi ­vrai ".
Une des méridiennes les plus consultées à Paris au XVIIIe siècle, était celle de la rue des Bons Enfants, qui donnait alors directement sur les jardins du Palais-Royal. Le canon méridien du Palais-Royal fut conçu par le sieur Rousseau, horloger au 95 de la galerie de Beaujolais en 1786.
Le canon en bronze installé sur la ligne méridienne de­ Paris tonnait à midi, grâce à une loupe qui provoquait la mise à feu de la mèche les jours de soleil. Considéré comme le meilleur de Paris, le petit canon attirait un public nombreux qui venait y régler sa montre.
Le petit canon dut se taire en application de la loi de 1911 qui imposa à la France, l’heure de Greenwich, c’est-à-dire l’heure du temps moyen de Paris.
Le petit canon fut victime d’un vol en 1998. Une réplique fut réinstallée dans le Jardin à sa place d’origine en 2002.

Ce qu'il faut savoir :

Édifié pour le Cardinal de Richelieu par l'architecte Lemercier, bâtisseur de la Sorbonne, le corps principal (1634), face au Louvre, devient résidence royale (Régence d'Anne d'Autriche) puis de la famille d'Orléans à partir de 1661. L'ouvrage est achevé et remanié aux XVIIIe et XIXe siècles. Les trois ailes qui ferment les côtés du jardin datent de la fin du XVIIIe siècle. L'écrin superbe et monumental d'aujourd'hui ne laisse rien deviner de l'agitation révolutionnaire qui y règne au XVIIIe siècle, ni des tripots et filles de " mauvaise vie ", immortalisés par Balzac, qui y fleurissent au siècle suivant. C'est un des endroits de déambulation favoris des Parisiens et des touristes. La Comédie-Française, le théâtre du Palais-Royal et le restaurant Le Grand Véfour, au décor classé monument historique, contribuent à sa notoriété. L'art contemporain y est également fortement présent dans sa cour d'honneur avec les "Deux plateaux", dits "colonnes de Buren", et les fontaines mobiles de Pol Bury (1985).


Publicité

Journées du Patrimoine 2019 - horaires :

samedi 21 septembre - 11h45 à 12h05

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit

Domaine national du Palais-Royal - centre des Monuments Nationaux
8 rue de Montpensier
75001 Paris
Consulter le site Internet
Tel : 01 47 03 92 16

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche du département de Paris

Publicité
 France   Paris (75) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine