Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 21 et 22 septembre 2019

 Programme en préparation

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Aude (11) 
Journées du Patrimoine
Publicité

 ()


Publicité


 Agrandir le plan
 


Publicité

Publicité

 
Publicité

Église Saint-Raymond et Saint-Blaise
Pexiora (11)

Fiche en cours de mise à jour

Au programme pour les Journées du Patrimoine 2018

Visite libre

Commencée au milieu du XIVe siècle, en 1348 exactement, dédiée aujourd’hui à saint Blaise, l’église actuelle remplace une chapelle bien plus modeste édifiée en 1124\. Cette petite chapelle, attenante à la Commanderie était dédiée à saint Jean-Baptiste, patron des Hospitaliers. Il n’en reste plus aujourd’hui qu’une pierre sculptée, insérée dans la tourelle d’accès au clocher, représentant le baptême du Christ par saint Jean-Baptiste. La cloche, l’unique, qui habite le clocher de l’église paroissiale porte la date de 1618 et la marque du fondeur CHALOT, un " C entre deux petites clochettes. Elle est de dimensions imposantes : 1,25 m de hauteur, 1,14 m de diamètre à la base pour un poids d'environ 950 kg.D’après un spécialiste, M. Claude SEYTE carillonneur à Carcassonne, elle sonne le fa du médium (octave 5). Magnifiquement ornée, elle porte de multiples inscriptions, latines pour la plupart, mais illisibles pour certaines. Pour celles déchiffrées, on relève d’abord une inscription en occitan à côté de l'image d’un personnage, un chevalier apparemment, l’épée haute à la main, mais dont la tête est ceinte d'une auréole − RAYMOND PIES POUR NOS − Raymond, prie pour nous. Ensuite une inscription en latin, toujours à côté d'un macaron représentant vraisemblablement un évêque à la tête mitrée avec une auréole. BLASI ORA PRO NOBIS − Blaise, prie pour nous. Ces deux personnages qui figurent sur un blason de Pexiora étant bien sûr Raymond de la Bruguière, 3ème Commandeur de l’Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, sanctifié seulement par la vox populi, et Blaise évêque de Sébaste, martyrisé en 316, un authentique Saint celui-là, fort en honneur dans l’Ordre des Hospitaliers et auquel l'église paroissiale est aujourd’hui dédiée.Les décorations portées sur le cerveau, la gorge, la panse ou la robe sont nombreuses, minutieuses et finement travaillées. Pour celles qui sont restées en bon état on relève un médaillon représentant un chevalier (bellator) un laboureur (arator) et un religieux priant (orator). Ces trois personnages symbolisent les trois ordres dominants de la société médiévale :les bellatores (ceux qui combattent), les laboratores (ceux qui travaillent), les oratores (ceux qui prient).Autre décoration : une croix latine au socle somptueusement travaillé, portant notamment plusieurs croix de Malte, en souvenir vraisemblablement de la Commanderie de l’Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem attenante à notre église.

Ce qu'il faut savoir :

Commencée au milieu du XIVe siècle, en 1348 exactement, dédiée aujourd’hui à saint Blaise, l’église actuelle remplace une chapelle bien plus modeste édifiée en 1124\. Cette petite chapelle, attenante à la Commanderie était dédiée à saint Jean-Baptiste, patron des Hospitaliers. Il n’en reste plus aujourd’hui qu’une pierre sculptée, insérée dans la tourelle d’accès au clocher, représentant le baptême du Christ par saint Jean-Baptiste. La cloche, l’unique, qui habite le clocher de l’église paroissiale porte la date de 1618 et la marque du fondeur CHALOT, un " C entre deux petites clochettes. Elle est de dimensions imposantes : 1,25 m de hauteur, 1,14 m de diamètre à la base pour un poids d'environ 950 kg.D’après un spécialiste, M. Claude SEYTE carillonneur à Carcassonne, elle sonne le fa du médium (octave 5). Magnifiquement ornée, elle porte de multiples inscriptions, latines pour la plupart, mais illisibles pour certaines. Pour celles déchiffrées, on relève d’abord une inscription en occitan à côté de l'image d’un personnage, un chevalier apparemment, l’épée haute à la main, mais dont la tête est ceinte d'une auréole − RAYMOND PIES POUR NOS − Raymond, prie pour nous. Ensuite une inscription en latin, toujours à côté d'un macaron représentant vraisemblablement un évêque à la tête mitrée avec une auréole. BLASI ORA PRO NOBIS − Blaise, prie pour nous. Ces deux personnages qui figurent sur un blason de Pexiora étant bien sûr Raymond de la Bruguière, 3ème Commandeur de l’Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, sanctifié seulement par la vox populi, et Blaise évêque de Sébaste, martyrisé en 316, un authentique Saint celui-là, fort en honneur dans l’Ordre des Hospitaliers et auquel l'église paroissiale est aujourd’hui dédiée.Les décorations portées sur le cerveau, la gorge, la panse ou la robe sont nombreuses, minutieuses et finement travaillées. Pour celles qui sont restées en bon état on relève un médaillon représentant un chevalier (bellator) un laboureur (arator) et un religieux priant (orator). Ces trois personnages symbolisent les trois ordres dominants de la société médiévale :les bellatores (ceux qui combattent), les laboratores (ceux qui travaillent), les oratores (ceux qui prient).Autre décoration : une croix latine au socle somptueusement travaillé, portant notamment plusieurs croix de Malte, en souvenir vraisemblablement de la Commanderie de l’Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem attenante à notre église.


Publicité

Journées du Patrimoine 2018 - horaires :

samedi 15: 15h00 à 18h00, dimanche 16: 15h00 à 18h00

Église Saint-Raymond et Saint-Blaise
Rue de l'Église
11150 Pexiora

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche du département de l'Aude

Publicité
 France   Aude (11) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine