Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 21 et 22 septembre 2019

 Programme national complet 2019

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Bas-Rhin (67) 
Journées du Patrimoine
Publicité

Église du Temple Neuf (Paroisse Temple Neuf)


Publicité


Publicité

Publicité

 
Publicité

Église du Temple Neuf
Strasbourg (67)

Église du Temple Neuf
Église du Temple Neuf (doc. Paroisse Temple Neuf)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2019

Concert autour des psaumes de la Réforme

Venez célébrer l'anniversaire du premier recueil de chant des huguenots édité par Jean CalvinLe concertC’est à Strasbourg, en 1539, que Calvin pose la première pierre du " Psautier français ". Alors pasteur de la communauté des réfugiés de langue française, il édite un recueil de chant pour la petite communauté qui s’installe dans le chœur de l’église des Dominicains, le futur Temple Neuf. 480 ans plus tard, le Temple Neuf fête ce psautier à travers un week-end musical avec l’excellent ensemble " Le Concert des Planètes ".
Le public découvrira ces musiciens dans le cadre d’un concert et d’un culte musical mettant à l’honneur les plus belles mélodies du psautier huguenot.Le Concert des Planètesréé en 2006, le Concert des planètes explore et interprète la musique polyphonique de la Renaissance et du début de la période baroque. Composé d’un ensemble de violes de gambe avec orgue positif, le Concert des planètes propose un jeu subtil entre les voix humaines et celles des instruments permettant de faire revivre le patrimoine riche des psaumes de la Réforme.
Ensemble " Le Concert des Planètes Consort " :Marine Fribourg, contre-ténora | Vincent Lièvre-Picart, ténor | Damien Rivière, ténor | Jan Jeroen Bredewold, basse | Alice Cota, Mathilde Hénin | Naomi Inoué et Aude-Marie Piloz, violes de gambe | Cyrilles Métivier, cornet à bouquin | Ghislain Dibie, orgue positif | Co-direction artistique : Ghislain Dibie et Alice Cota

Ce qu'il faut savoir :

Anciennement l'église des Dominicains, elle devint en 1681 "la nouvelle église", le Temple Neuf pour la communauté protestante qui, depuis la Réforme du XVIe siècle, avait pour lieu de culte la cathédrale. Lorsque Louis XIV rendit la cathédrale au culte catholique, il fut décidé de donner à l'importante paroisse protestante qui s'y réunissait, l'ancienne église des Dominicains, un édifice à deux nefs de style gothique datant du XIIIe siècle qui se dressait à l'emplacement de l'église actuelle. Le choeur de l'ancienne église se dressait de la place du Temple Neuf jusqu'au n °7 de la rue du Temple Neuf et contenait la bibliothèque de la Ville. Elle possédait un trésor inestimable de manuscrits anciens et d'incunables, notamment l'unique exemplaire du célèbre "Hortus Deliciarum" de l'ancienne abbesse du Mont Sainte-Odile, Herrade de Landsberg. L'église des Dominicains a été détruite lors du bombardement de Strasbourg en août 1870.Le couvent des Dominicains qui la jouxtait, était, au Moyen-Age, un des hauts-lieux de la mystique rhénane. Maître Eckhart y enseigna un temps, relayé par son disciple strasbourgeois Jean Tauler (1300-1361), célèbre prédicateur populaire et théologien qui eut aussi le courage de soigner les victimes de la peste. La pierre tombale de Jean Tauler se trouve au fond de l'église actuelle. Jean Calvin fut nommé responsable des réfugiés protestants dans cette église à son arrivée à Strasbourg.L'église des Dominicains était connue pour ses fresques représentant une "Danse macabre", un motif cher au Moyen-Age évoquant l'échéance de la mort qui guette tous les hommes qu'ils soient riches ou pauvres, jeunes ou vieux, ecclésiastiques ou laïcs, en somme un appel à bien vivre pour bien mourir et bien ressusciter. Il est possible d'en découvrir une reproduction de l'architecte M. Arnold de 1824.Le temple actuel fut construit entre 1874 et 1877 en style néo-roman. Une nef centrale monumentale de cinq travées s'élève jusqu'au couvrement d'un beau plafond à caissons; les bas-côtés, séparés de la nef centrale par des arcades géminées, sont surmontés de tribunes. Se détachant sur le fond sombre de la nef, la chaire et l'autel en pierre blanchâtre ont été exécutés par le sculpteur M. Dock.Quelques autres monuments rappellent des paroissiens éminents, parmi eux Laurent Blessig (1747-1816), un prédicateur et théologien qui a joué un rôle important au moment de la Révolution française et qui fut le pasteur de cette paroisse pendant 35 ans.L'orgue du Temple Neuf a été construit en 1877 par Joseph Merklin. Il vient d'être entièrement restauré par la Manufacture d'orgue bretonne de Nicolas Toussaint basée à Nantes. C'est, en France, le premier retour à l'état d'origine d'un instrument du XIXe siècle.

4 photos pour Église du Temple Neuf

Église du Temple Neuf
Église du Temple Neuf
(doc. Paroisse Temple Neuf)
Église du Temple Neuf
Église du Temple Neuf
(doc. Yalta Production)
Église du Temple Neuf
Église du Temple Neuf
(doc. Yalta Production)
Église du Temple Neuf
Église du Temple Neuf
(doc. Yalta Production)

Publicité

Journées du Patrimoine 2019 - horaires :

samedi 21 septembre - 16h30 à 17h30

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit

Église du Temple Neuf
Place du Temple Neuf
67000 Strasbourg
Consulter le site Internet
Tel : 03 88 32 89 89

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Église du Temple Neuf

- consultez aussi la fiche du département du Bas-Rhin

Publicité
 France   Bas-Rhin (67) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine