Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 21 et 22 septembre 2019

 Programme national complet 2019

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Alpes-Maritimes (06) 
Journées du Patrimoine
Publicité

Château de Mouans-Sartoux (eac − estelle épinette)


Publicité


 Agrandir le plan
 


Publicité

Publicité

 
Publicité

Château de Mouans-Sartoux
Mouans-Sartoux (06)

Château de Mouans-Sartoux - Tapis Méditerrannée (Eileen Gray), Pastel sur papier (Sean Scully), Chaise (Peter Wigglesworth)
Château de Mouans-Sartoux - Tapis Méditerrannée (Eileen Gray), Pastel sur papier (Sean Scully), Chaise (Peter Wigglesworth) (doc. eac − estelle épinette)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2019

Vernissage de la restitution de l'artiste Mathieu Schmitt, accueilli en résidence à l'eac. en 2019

Ce projet artistique est né du dispositif " Art et Mondes du travail " initié par le Ministère de la Culture (et de la Communication en 2015), et dont l'ambition est de favoriser la rencontre entre l’art, principalement les arts visuels, et les mondes du travail, c’est-à-dire l’entreprise considérée au sens large avec tous ses acteurs − de la direction aux salariés.
En 2019, c'est l'artiste Mathieu Schmitt et l'entreprise Supralog qui ont été choisis pour réaliser ce projet dans le département. Mathieu Schmitt réalise une résidence au sein de l'entreprise puis propose une restitution de ses travaux au sein de l'eac.
Issu du terrain local, SUPRALOG est une entreprise basée à Antibes qui conçoit, développe et propose des logiciels métiers, applications et plateformes digitales aux services d'entreprises.
Mathieu Schmitt, diplômé de la Villa Arson, École Nationale Supérieure d'Art de Nice, en 2009, joue de au travers du prisme de l'art, de la technique, du multimédia, et de l'électronique. Un théoricien fournit le point de départ de son travail : Heinz Von Foerster, l'un des pères de la cybernétique. Selon lui, constate Mathieu Schmitt, "les systèmes numériques, qui ne laissent plus aucune place à l'erreur, ont fait leur temps". L'artiste aime décaler le point de vue, il s'active d'ailleurs à se faire déborder par ses œuvres. À cette fin, il met en place des dispositifs permettant à ses sculptures d'acquérir une certaine autonomie. Dès lors, dans sa production, des plantes vertes en pot choisissent elles-même leur niveau de luminosité, elles composent des poèmes ou des tableaux, un monumental Ouija communique avec l'au-delà... Maniant la technique avec humour, l'artiste s'en sert comme d'un vecteur permettant l'interprétation du monde. Dans son œuvre, Mathieu Schmitt met sa maîtrise au service de l'incident, de l'accident, il se met ainsi en quête de vivant.

Ce qu'il faut savoir :

Reconstruit au XIXe siècle d'après son plan original, ce château situé dans un très beau parc, est depuis presque 30 ans un centre d'art contemporain appelé " Espace de l'Art Concret " qui propose des expositions temporaires. Ce lieux est complété par le bâtiment de la Donation Albers-Honegger réalisée en 2004 par les architectes suisses Gigon & Guyer, et présente la collection permanente de l'eac. ; collection qui inscrite aux inventaires du Centre National des Arts Plastiques appartient à l'Etat français.
De Josef Albers à Friedrich Vordemberge-Gildewart, de Jean Arp à Marcelle Cahn, on trouvera des oeuvres des représentants de l'art abstrait et des avant-gardes historiques. L'ensemble constitué autour des Suisses Max Bill, Richard Paul Lohse ou Camille Graeser est, à plus d'un titre, exemplaire. Ces oeuvres sont là comme autant de fondamentaux auxquels répondent les ensembles exceptionnels de Gottfried Honegger lui-même, Antonio Calderara, Aurelie Nemours, Jan Schoonhoven, Bernard Aubertin ou François Morellet qui témoignent tous de la diffusion et des perspectives qu'offre un art résolument non figuratif.
La collection s'ouvre aussi aux protagonistes de l'art contemporain, en particulier avec les travaux de Daniel Buren, Olivier Mosset, Niele Toroni, Bernar Venet, ou Claude Rutault...

4 photos pour Château de Mouans-Sartoux

Château de Mouans-Sartoux
Château de Mouans-Sartoux
(doc. eac − estelle épinette)
Château de Mouans-Sartoux - donation Albers-Honegger
Château de Mouans-Sartoux - donation Albers-Honegger
(doc. eac − estelle épinette)
Château de Mouans-Sartoux - Slot Painting, 1971 (Alan Charlton), Small Alpine Circle, 1998 (Richard Long)
Château de Mouans-Sartoux - Slot Painting, 1971 (Alan Charlton), Small Alpine Circle, 1998 (Richard Long)
(doc. eac − estelle épinette)
Château de Mouans-Sartoux - Installation murale en trois éléments monochromes (François Perrodin), Position of two minor arcs of 25.5° and 9.5°, 1979 (Bernar Venet)
Château de Mouans-Sartoux - Installation murale en trois éléments monochromes (François Perrodin), Position of two minor arcs of 25.5° and 9.5°, 1979 (Bernar Venet)
(doc. eac − estelle épinette)

Publicité

Journées du Patrimoine 2019 - horaires :

samedi 21 septembre - 11h00 à 12h00
samedi 21 septembre - 13h30 à 18h30

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit

Espace de l'Art Concret
place Suzanne de Villeneuve
06370 Mouans-Sartoux
Consulter le site Internet
Tel : 04 93 75 71 50

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Château de Mouans-Sartoux

- consultez aussi la fiche du département des Alpes-Maritimes

Publicité
 France   Alpes-Maritimes (06) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine