Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 15 et 16 septembre 2018

 Programme national

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Moselle (57) 
Journées du Patrimoine
Publicité

Fort de Queuleu (Association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site)


Publicité


 Agrandir le plan
 


Publicité

Publicité

 
Publicité

Fort de Queuleu
Metz (57)

Fort de Queuleu
Fort de Queuleu (doc. Association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2018

Projection de documentaires

Entre octobre 1943 et août 1944, un camp spécial géré par la Gestapo est installé dans la Caserne II/Casemate A du fort du Queuleu. Le camp voit l'internement de résistants, saboteurs, passeurs, réfractaires et otages. Les conditions d'internement sont terribles : les prisonniers sont interrogés sous la torture et sont parqués les yeux bandés avec les pieds et mains liés. Trente-six personnes y succomberont et quatre personnes réussirent à s'évader. Entre 1 500 à 1 800 prisonniers y seront internés avant d'être envoyés en camps de concentration et en prison ou condamné à mort. A la Libération, un Centre de Séjour Surveillé y est établi entre 1944 et 1946\. Entre 1946 et 1947, un camp de prisonniers allemands de guerre est installé dans le fort. Enfin entre 1948 et 1950, des travailleurs indochinois occupent le site.

Ce qu'il faut savoir :

Le fort de Queuleu appartient à la première ceinture fortifiée française liée à la défense de la ville de Metz. Construit à partir de 1867, il prend part aux combats de 1870 et ses aménagements sont poursuivis par les Allemands jusque vers 1899. En 1940-1941, le fort est réutilisé par les nazis en camp de détention pour prisonniers de guerre, puis en 1943-1944 en kommando du camp de concentration de Natzweiler-Struthof et en camp spécial d'interrogatoire de la Gestapo, antichambre de la déportation. Ce dernier voit l'internement d'environ 1800 prisonniers entre octobre 1943 et août 1944. Le camp voit l'internement de résistants, saboteurs, passeurs, réfractaires et otages. Les conditions d'internement sont terribles : les prisonniers sont interrogés sous la torture et sont parqués les yeux bandés avec les pieds et mains liés. Trente-six personnes y succomberont et quatre personnes réussirent à s'évader. Entre 1 500 à 1 800 prisonniers y seront in ternés avant d'être envoyés en camps de concentration et en prison ou condamné à mort. En 1944, le fort fait l'objet de combats opposant la défense allemande à l'armée américaine. Un Centre de Séjour Surveillé y est ensuite établi jusqu'en 1946. Il sert aussi de lieu de détention aux personnes arrêtées pour motifs de collaboration et aux étrangers notamment allemands. En 1946-1947, il est transformé en camp de prisonniers allemands de guerre avant de servir aux travailleurs indochinois en 1948-1950. Le monument départemental de la résistance et de la déportation a été inauguré en 1977.

9 photos pour Fort de Queuleu

Fort de Queuleu
Fort de Queuleu
(doc. Association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site)
Fort de Queuleu
Fort de Queuleu
(doc. Association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site)
Fort de Queuleu
Fort de Queuleu
(doc. Association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site)
Fort de Queuleu
Fort de Queuleu
(doc. Association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site)
Fort de Queuleu
Fort de Queuleu
(doc. Association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site)
Fort de Queuleu
Fort de Queuleu
(doc. Association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site)
Fort de Queuleu
Fort de Queuleu
(doc. Association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site)
Fort de Queuleu
Fort de Queuleu
(doc. Association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site)
Fort de Queuleu
Fort de Queuleu
(doc. Association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site)
 

Publicité

Distinctions, labels :

Inscrit à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques Tourisme de Mémoire Moselle 1870-1945 du Conseil départemental de la Moselle Réseau des Musées et Mémoriaux des Conflits Contemporains

Accès :

Parking dans le fossé du fort, accès à pied par le pont en bois et visite guidée à partir de l'entrée de la Casemate A/Caserne II (accès fléché).

Journées du Patrimoine 2018 - horaires :

Samedi 15 septembre de 13h00 à 19h00 Dimanche 16 septembre de 10h00 à 19h00

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit

Fort de Queuleu
Allée Jean Burger, Rue du fort de Queuleu
57070 Metz
Consulter le site Internet
Tel : 0675370633

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Fort de Queuleu

- consultez aussi la fiche du département de la Moselle

Publicité
 France   Moselle (57) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine