Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 21 et 22 septembre 2019

 Programme national complet 2019

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Indre-et-Loire (37) 
Journées du Patrimoine
Publicité

Musée - Hôtel Morin (Mairie d'Amboise)


Publicité


Publicité

Publicité

 
Publicité

Musée - Hôtel Morin
Amboise (37)

Musée - Hôtel Morin -  buste de Léonard de Vinci
Musée - Hôtel Morin - buste de Léonard de Vinci (doc. Musée de l'Hôtel de ville)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2019

Ateliers de paléographie

La paléographie est l’étude des écritures manuscrites anciennes.
Cette science permet de lire et comprendre les documents anciens, comme ceux exposés au Musée dans le cadre de l'exposition "La ville en toutes lettres, Amboise et ses correspondances". Les ateliers proposés invitent à découvrir cette science à travers une initiation sur des documents des XVe et XVIe siècles !

Ce qu'il faut savoir :

La naissance du Musée : La " Salle des mariages " abrite dès la fin du XIXe siècle un certain nombre d'oeuvres d'art. Petit à petit, les oeuvres gagnent toutes les pièces du bâtiment alors Hôtel de ville. Lorsque dans les années 1970 les services administratifs ont délaissé l'hôtel pour la nouvelle mairie, le Musée - Hôtel Morin a pu voir le jour. Trois salles restent régulièrement utilisées par la municipalité : la salle des mariages, la salle du Conseil municipal et la salle de réunion Yvonne Gouverné.
Le Musée-Hôtel Morin, abrite des collections d'art et d'histoire d'Amboise. La Vierge en pierre du XIVe siècle trône dans la salle Léonard de Vinci, en compagnie d'oeuvres liées à ce génie italien. Décorée d'une suite de tapisseries d'Aubusson du XVIIIe siècle, la salle des Mariage fait bonne figure. D'intéressantes oeuvres anciennes rappellent la passé de la ville : vues de Chanteloup, d'Amboise du XVIe au XIXe siècle, portraits du duc de Choiseul, mobilier du roi Louis-Philippe.
L'ensemble de ces collections permet d'apprécier et de connaître l'histoire d'une des plus belles cités du Val de Loire.
Histoire du bâtiment : Ce que nous connaissons aujourd'hui de l'histoire de l'Hôtel Morin nous a été transmis depuis environ un siècle par quelques textes compilant un certain nombre de données.
C'est entre 1501 et 1505 que Pierre Morin, financier du roi Louis XII (1498-1515) fait construire ce bâtiment dans le plus pur style de la Première Renaissance française. Son architecture allie ainsi la tradition gothique française (toits pentus, escalier en vis en oeuvre, décoration sculptées représentant des figures secondaires, etc.) et la Renaissance italienne récemment introduite (frises décoratives, alignement vertical et horizontal des fenêtres, etc.).
Comme le château, le bâtiment est construit en pierres de taille, ce qui est très moderne pour l'époque et montre la richesse du propriétaire. En effet, au début du XVIe siècle, les autres maisons d'Amboise sont construites en briques et colombages. Seules quelques maisons ont un rez-de-chaussée en pierre. Il semblerait que Jacques Coqueau et Pierre Nepveu, deux architectes qui ont travaillé à Chambord et à Chenonceau, aient réalisé les plans de l'hôtel Morin.
Par la suite, de nombreux propriétaires se sont succédé du XVIe au XVIIIe siècle.
L'un d'entre eux est le très célèbre duc de Choiseul (1719-1785). Ministre de la Guerre, de la marine et des Affaires Etrangères du roi Louis XV (1715-1774), il est aussi Gouverneur de Touraine, Seigneur d'Amboise et de Chanteloup. Il décide donc d'acheter l'Hôtel Morin pour en faire son Palais ducal et y installe le siège de sa justice seigneuriale, la chambre des comptes et la prison.
En 1786, après la mort du duc, le duché passe aux mains du duc de Penthièvre (1725-1793), petit-fils naturel légitimé de Louis XIV (1643-1715), puis de sa fille la duchesse d'Orléans.
Lors de la Révolution française, le Palais ducal est confisqué par la Convention et donné à l'Hospice général de Tours. Celui-ci loue alors le bâtiment à la municipalité d'Amboise qui en devient finalement propriétaire en 1826. La prison, la justice de paix et le grenier à sel y sont alors installés.
Entre 1848 et 1852, l'hôtel sert de caserne à la garnison chargée de surveiller l'Emir Abd El-Kader (1808 - 1883), fait prisonnier en 1847 à la suite de sa reddition en Algérie lors de la colonisation du pays par les Français. L'Emir, sa famille et sa suite restent alors en résidence surveillée au château d'Amboise.
En 1880, alors qu'elle abrite toujours les services municipaux, la demeure est classée Monument Historique. Et en 1890, constatant que son état nécessite une importante restauration, des travaux sont réalisés.
Jusque dans les années 1970, l'Hôtel Morin abrite les services administratifs de la mairie.

4 photos pour Musée - Hôtel Morin

Musée - Hôtel Morin
Musée - Hôtel Morin
(doc. M. Malapel)
Musée - Hôtel Morin
Musée - Hôtel Morin
(doc. Mairie d'Amboise)
Musée - Hôtel Morin
Musée - Hôtel Morin
(doc. M. Malapel)
Musée - Hôtel Morin
Musée - Hôtel Morin
(doc. Mairie d'Amboise)

Publicité

Distinctions, labels :

Musée de France depuis 2002.

Journées du Patrimoine 2019 - horaires :

samedi 21 septembre - 14h00 à 15h00
samedi 21 septembre - 15h30 à 16h30

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit, Sur inscription
02 47 23 47 42

Musée-Hôtel Morin
Rue François 1er, BP 247
37402 Amboise
Consulter le site Internet
Tel : 02 47 23 47 23

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Musée - Hôtel Morin

- consultez aussi la fiche du département de l'Indre-et-Loire

Publicité
 France   Indre-et-Loire (37) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine