Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 15 et 16 septembre 2018

 Programme en préparation

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Loir-et-Cher (41) 
Journées du Patrimoine
Publicité

Site des Sablonnières (A. Gauthier)


Publicité


 Agrandir le plan
 

Publicité

 

Site des Sablonnières
Chambon-sur-Cisse (41)

Site des Sablonnières
Site des Sablonnières (doc. A. Gauthier)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2018

Circuit commenté

Circuit des Sablonnières, inscrit Monument Historique depuis le 10 avril 2015 : tranchées d'entraînement 1915-1918 : circulation autour des fortifications et commentaires de situations caractéristiques en forêt domaniale de Blois

Ce qu'il faut savoir :

Les Sablonnières en forêt de Blois: un site historique unique et majeur de la « Grande Guerre ».
A la déclaration de guerre en août 1914, les forces militaires d'active ont été utilisées en premier lieu. Il s'agissait des conscrits des classes 1911 à 1913 qui étaient sous les drapeaux et ceux des classes de 1906 à 1911. Les forces de réserve étaient constituées des classes de 1900 à 1905.
Pour l'ensemble, ces futurs soldats avaient reçu une instruction militaire pendant leur service de deux ou trois ans. Ils étaient aussi régulièrement rappelés sur des période d'instruction ou de manœuvre de 3 semaines, au minimum tous les deux ans.
Le début des opérations de guerre a vu une hécatombe parmi ces contingents. Le 113ème R I avec un effectif au départ de Blois de 3400, avait perdu au 22 septembre 1914, 4500 hommes.
Il fallut rapidement faire appel aux classes plus anciennes et les « adapter » à la « nouveauté » des tranchées. Dès le début d'octobre, les commissions départementales de recensement ont également revu tous les exemptés et ont commencé le recrutement avancé des classes plus jeunes 1914 et 1915 qui n'avaient aucune connaissance dans le métier des armes.
Les besoins de formation étaient donc liés à l'utilisation plus intensive des mitrailleuses et bien sûr à la tenue des tranchées qui devint la norme du front au quatrième trimestre 1914.
Dans l'environnement des casernes, des terrains de manœuvres furent donc constitués à cet effet.
La périphérie de Blois très boisée, a cette « chance » patrimoniale d'avoir conservé en l'état un équipement de ce type, protégé par des arbres de la forêt domaniale qui n'avaient que 60 ans à la fin de la Guerre.
Il semble (sous réserve d'une découverte future) qu'il soit unique en France, laissé en l'état par la fin de la guerre et relativement bien conservé.
Cet ensemble d'environ 10 hectares, développe plus de 3000 mètres de tranchées d'instruction prévoyant tous les cas d'école. Du premier degré : le trou individuel du combattant, jusqu'aux tranchées caractéristiques pour pièces de mitrailleuses ou « d'artillerie de tranchée ».
Nous retrouvons donc dans ce champ de manœuvre établi en janvier 1915, sur un terrain idéal : sablonneux, une crête pour l’élément avancé, une lisière figurant l'espace à conquérir, un arrière pour un accès abrité, tous les éléments permettant de préparer les combattants au terrain qu'ils vont découvrir en arrivant sur la zone de combat.
La position de l'état-major ou centre de commandement,
Les boyaux de progression avec leurs chicanes de croisement,
Les boyaux de liaison en zigzag pour éviter les tirs en enfilade,
Les abris de l'arrière,
Les tranchées de seconde ligne,
Les secteurs de regroupement,
Les zones de croisement ou de rassemblement pour la préparation de l'attaque,
Les petits postes,
Les abris de l'escouade dispersés autour du noyau principal, et ses « feuillées2 »,
Les postes sentinelles,
Les aménagements individuels et les protections par mulons,
La ligne des trous individuels ébauchés, puis ceux des travaux plus avancés,
Les tranchées de soutien pour les pourvoyeurs de pièces.
Il a même été aménagé une tranchée pour un groupe de mitrailleuses, directement en lisière de forêt pour signaler l’efficacité des armes par un champ de vision accru.
L'ensemble est établi à proximité d'un cheminement : l ' Allée des Soldats » permettant aux observateurs de se déplacer et de corriger les stagiaires.

4 photos pour Site des Sablonnières

Site des Sablonnières
Site des Sablonnières
(doc. A. Gauthier)
Site des Sablonnières
Site des Sablonnières
(doc. A. Gauthier)
Site des Sablonnières
Site des Sablonnières
(doc. A. Gauthier)
Site des Sablonnières
Site des Sablonnières
(doc. A. Gauthier)

Publicité

Distinctions, labels :

Inscrit aux Monuments Historiques depuis le 10 avril 2015. Titulaire du label "centenaire de la Grande Guerre".

Accès :

Libre, domaine forestier de l’État. Pour une visite commentée, (de préférence en groupe)il vaut mieux contacter vallee.de.la.cisse@gmail.com, pour prendre rendez-vous.

Journées du Patrimoine 2018 - horaires :

Samedi 15 septembre, visite à 9h et à 17 h 30

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit

Site des Sablonnières
Forêt de Blois, entre 32 et 36, chemin des Courtaudières, allée des Soldats, carrefour H. Perthuisot
41190 Chambon-sur-Cisse
Consulter le site Internet
Tel : 0254700035

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Site des Sablonnières

- consultez aussi la fiche du département du Loir-et-Cher

 France   Loir-et-Cher (41) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine