Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 15 et 16 septembre 2018

 Programme national

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Territoire de Belfort (90) 
Journées du Patrimoine
Publicité

Théâtre Granit (Le Granit,  scène nationale)


Publicité


 Agrandir le plan
 


Publicité

Publicité

 

Théâtre Granit
Belfort (90)

Théâtre Granit
Théâtre Granit (doc. Le Granit, scène nationale)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2018

Le Granit : son architecture, son histoire, ses coulisses

En 1878, Belfort, devenue chef-lieu d’un nouveau département, commence sa mue. Sous la pression des militaires, un nouveau théâtre est construit à l’extrémité du faubourg de Montbéliard. Doté au départ d’une troupe permanente, il ne reçoit plus à partir de 1885 que des troupes de passage.Concurrencé par les tavernes et brasseries et par la toute jeune Salle des Fêtes, son existence cesse en 1914.Il renaît de ses cendres en 1932\. Le projet de l’architecte Hirsch transforme la façade et réaménage l’intérieur pour une meilleure visibilité. La municipalité d’Emile Géhant élue en 1977 décide, dans le cadre de son programme consacré à la culture, de donner un sang neuf au théâtre. Rénové par Jean Nouvel, il devient en 1983 le Nouveau Théâtre de Belfort.

Ce qu'il faut savoir :

Le bâtiment actuel du Théâtre est le résultat de trois constructions successives, dont deux rénovations. La dernière rénovation, confiée à  l'architecte Jean Nouvel, a projeté le théâtre à  l'avant scène en le désignant comme l'un des travaux architecturaux les plus significatifs des années 80. A travers la démarche de Jean Nouvel se lit toute l'histoire du Granit. Premier Théâtre 1878-1929 : A l'origine, les représentations étaient données dans l'une des salles de l'Hôtel de Ville. La Municipalité décide, en 1877, d'édifier"hors les murs", sur la promenade des Capucins, le Nouveau Théâtre. Mr Fleury de la Hussinière est chargé de la construction et le théâtre sera inauguré en décembre 1878. Le bâtiment se constitue alors d'un volume simple, opaque, peu ornementé. Le théâtre servant aussi bien pour les réunions publiques et les bals que pour les représentations, sa salle se détériora très vite, si bien que la municipalité songera à  une réfection. Le premier avant projet vit le jour en 1907. Des aménagements des plus fabuleux furent alors imaginés (projet Umbdenstock). Première rénovation 1932 : Le projet de rénovation fut confié à  un architecte parisien, Mr Hirsch, et le premier coup de pioche fut donné en 1929 pour ouvrir ses portes en 1932. Tout l'intérieur du théâtre fut démoli pour faire le nu complet entre les murs du pourtour. La façade principale a été réalisée à  cette époque. Elle reprend le langage académique néo-renaissance déjà  dépassé à  l'époque. Seuls vestiges du premier théâtre, la façade du faubourg de Montbéliard, dont les arcades furent transformées à  cette occasion en boutiques, et la façade arrière. Le projet Jean Nouvel 1983 : Cinquante ans plus tard, le théâtre ne répond plus aux besoins de l'époque. La municipalité entreprend en 1979 une nouvelle rénovation de ce théâtre en désaffection du public, démodé et poussiéreux. La rénovation est confiée à  Jean Nouvel. L'architecte est immédiatement frappé par le mélange très étonnant des deux styles. Beaucoup d'éléments sont de qualité mais l'ensemble reste très hétéroclite. L'extérieur est très opaque : même quand le théâtre fonctionne, on a l'impression qu'il est fermé. L'extérieur : Jean Nouvel décide alors de l'ouvrir sur la ville et pour cela il coupe net les bâtiments annexes venus se coller au cours des années sur la façade le long de la Savoureuse, et il vitre cette coupure, laissant ainsi apparaître l'intérieur du Théâre. La volonté de créer un rapport entre le théâtre et la ville est essentielle : un lien visuel est suggéré vers la Maison des Arts, le Château. Le théâtre se tourne vers la Savoureuse et crée un nouveau lieu. Le projet de Jean Nouvel est au départ un projet urbain. Une architecture va naître de ce postulat. La coupure vitrée est renforcée par la mise en place d'une résille métallique qui symbolise le plan de coupe. Les murs et planchers coupés sont hachurés par un dessin à  la peinture bleue, à  la manière d'un dessin technique. Autre postulat de base, Nouvel opte pour un contraste absolu entre la partie ancienne du théâtre et la partie qu'il crée. D'un côté tout est or, laque et velours, de l'autre ce sont craquelures, fissures, traces des anciennes cloisons ou béton brut télescopant les vieux murs. La façade principale sera, quant à  elle, laissée intacte, si ce n'est l'enseigne qui a été remplacée par un journal lumineux qui informe la ville quand un spectacle a lieu.

3 photos pour Théâtre Granit

Théâtre Granit
Théâtre Granit
(doc. Le Granit, scène nationale)
Fumoir
Fumoir
(doc. Le Granit, scène nationale)
Théâtre Granit
Théâtre Granit
(doc. Le Granit, scène nationale)
 

Publicité

Journées du Patrimoine 2018 - horaires :

samedi 15: 14h30 à 16h00, dimanche 16: 14h30 à 16h00

Théâtre Granit
1, Faubourg de Montbéliard (place Corbis)
90000 Belfort
Consulter le site Internet
Tel : 03 84 58 67 67

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Théâtre Granit

- consultez aussi la fiche du département du Territoire de Belfort

 France   Territoire de Belfort (90) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine