Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 21 et 22 septembre 2019

 Programme national complet 2019

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Tarn-et-Garonne (82) 
Journées du Patrimoine
Publicité

 ()


Publicité


Publicité

Publicité

 
Publicité

Château de Lamotte-Bardigues
Bardigues (82)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2019

Visite guidée

Entré dans la famille en 1315 et toujours conservé depuis, le château de Lamotte-Bardigues fut profondément remanié sous Louis XV. De cet âge d’or de l’architecture à la française il a gardé son caractère classique, son noble ordonnancement et sa séduction raffinée. On y lit l’art de vivre du Siècle des Lumières, dans son authentique mobilier d’époque comme dans son majestueux parc à l’anglaise. On y lit aussi l’attachement viscéral d’une famille à sa terre, dans les portraits des deux maréchaux de France comme sur le monument aux morts de Bardigues. On y trouve, témoignage de son étroite insertion dans son environnement, une importante collection de faïence d’Auvillar, une des plus complètes de cette production qui atteignit son apogée au début du XIXe siècle. On y trouve encore une rare suite de tapisseries relatant l’histoire de Diane, déesse chasseresse. Quant au portail d'entrée du château, il arbore les armes de l’illustre famille gasconne d’Esparbès de Lussan, lesquelles par une facétie de l’histoire se retrouvèrent sur toutes les calandres de voitures Cadillac.
Lamotte conserve fièrement la mémoire de plusieurs de ses occupants. Anne, comtesse d'Esparbès de Lussan, fut entre la Pompadour et la Du Barry un des plus beaux ornements de la cour de Louis XV, avant de devenir maîtresse des Jeux Floraux toulousains et de rebâtir le château de Lamotte-Bardigues. Sa nièce, Louise d’Esparbès, comtesse de Polastron et amie intime de Marie-Antoinette, fut pendant vingt ans l’amie de cœur du comte d’Artois, futur Charles X, qu’elle convertit sur son lit de mort.
Aujourd’hui la nouvelle génération de propriétaires s’attache à prolonger ces sept siècles d’art et d’histoire. Pour la première fois, elle ouvre ce Monument Historique à la visite. Sous le patronage du Conseil départemental du Tarn-et-Garonne, elle vous propose un parcours inédit où se conjuguent passé et présent, grande et petite histoire, vieilles pierres et recréations artisanales. Outre les collections permanentes, des expositions temporaires racontent la vie quotidienne dans un château de plaisance, des jeux à la toilette en passant par les arts de la table.

Ce qu'il faut savoir :

Entré dans la famille en 1315 et toujours conservé depuis, le château de Lamotte-Bardigues fut profondément remanié sous Louis XV. De cet âge d’or de l’architecture à la française il a gardé son caractère classique, son noble ordonnancement et sa séduction raffinée. On y lit l’art de vivre du Siècle des Lumières, dans son authentique mobilier d’époque comme dans son majestueux parc à l’anglaise. On y lit aussi l’attachement viscéral d’une famille à sa terre, dans les portraits des deux maréchaux de France comme sur le monument aux morts de Bardigues. On y trouve, témoignage de son étroite insertion dans son environnement, une importante collection de faïence d’Auvillar, une des plus complètes de cette production qui atteignit son apogée au début du XIXe siècle. On y trouve encore une rare suite de tapisseries relatant l’histoire de Diane, déesse chasseresse. Quant au portail d'entrée du château, il arbore les armes de l’illustre famille gasconne d’Esparbès de Lussan, lesquelles par une facétie de l’histoire se retrouvèrent sur toutes les calandres de voitures Cadillac.
Lamotte conserve fièrement la mémoire de plusieurs de ses occupants. Anne, comtesse d'Esparbès de Lussan, fut entre la Pompadour et la Du Barry un des plus beaux ornements de la cour de Louis XV, avant de devenir maîtresse des Jeux Floraux toulousains et de rebâtir le château de Lamotte-Bardigues. Sa nièce, Louise d’Esparbès, comtesse de Polastron et amie intime de Marie-Antoinette, fut pendant vingt ans l’amie de cœur du comte d’Artois, futur Charles X, qu’elle convertit sur son lit de mort.
Aujourd’hui la nouvelle génération de propriétaires s’attache à prolonger ces sept siècles d’art et d’histoire. Pour la première fois, elle ouvre ce Monument Historique à la visite et vous propose un parcours inédit où se conjuguent passé et présent, grande et petite histoire, vieilles pierres et recréations artisanales. Outre les collections permanentes, des expositions temporaires racontent la vie quotidienne dans un château de plaisance, des jeux à la toilette en passant par les arts de la table. Visite guidée uniquement.


Publicité

Journées du Patrimoine 2019 - horaires :

vendredi 20 septembre - 10h00 à 11h30
vendredi 20 septembre - 15h00 à 16h30
samedi 21 septembre - 10h00 à 11h30
samedi 21 septembre - 15h00 à 16h30
samedi 21 septembre - 18h00 à 19h30
dimanche 22 septembre - 10h00 à 11h30
dimanche 22 septembre - 15h00 à 16h30

Tarifs, conditions spéciales :

Tarif préférentiel

Château de Lamotte-Bardigues

82340 Bardigues
Tel : 05 63 29 03 57

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche du département du Tarn-et-Garonne

Publicité
 France   Tarn-et-Garonne (82) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine