Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

 France   Gard (30) 
Journées du Patrimoine

 ()



 Agrandir le plan
 


Publicité


 
Publicité

Château de Roquevaire
Sauve (30)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2021

Visite libre et guidée

Le château de Roquevaire est un bâtiment construit au XVIIIe siècle sur un site d’occupation plus ancienne (citation d’un mas à la fin du XIIIe siècle, en proximité immédiate de l’ancien " castrum salavense"), par Henry Delmas abbé commanditaire de l’abbaye Saint-Pierre de Sauve qui le détenait en bien propre. Construit dans un style rappelant la période médiévale (ponts-levis, défenses en archère, pierres à bossage …) l’ensemble du château et son environnement de jardins en terrasses évoquent aussi par la présence d’une enceinte complète, par le soin apporté à la collecte de l’eau (buffet d’eau, salle de fraîcheur), par la présence d’une orangerie et de plantes exotiques ou rares (tulipes de Lécluse), le mythe du Paradis perdu et du jardin d’Eden, sans doute cher à l’abbé. Ce site clos, où il pouvait se recueillir, à l’écart de son abbaye et de ses charges dans la ville de Sauve, rappelle l’antique hortus conclusus, le jardin clos de l’âme du Cantique des Cantiques. D’ailleurs n’avait-il pas fait inscrire, au-dessus de la porte d’accès au site, la devise " In urbe omni, in deserto mihi " (à la ville je suis à tous, au désert je suis à moi) ? Ce site constituait sans doute un lieu de réflexion où l’abbé disposait d’une bibliothèque richement garnie d’ouvrages et d’œuvres d’art. Les guerres de religion ont été fatales au bâtiment incendié dans la nuit du 31 janvier au 1er février 1703, par les troupes du chef camisard Rolland. Sans doute déserté par l’abbé âgé, le bâtiment effectue un passage rapide entre les mains des seigneurs de Vibrac. À partir de 1725 et pendant deux siècles, il est le lieu de sépulture d’une famille protestante de Sauve, puis la propriété éphémère de l’écrivain sauvain Jean Germain. Il a fait depuis l’objet de multiples rénovations.

Ce qu'il faut savoir :

Le château de Roquevaire est un bâtiment construit au XVIIIe siècle sur un site d’occupation plus ancienne (citation d’un mas à la fin du XIIIe siècle, en proximité immédiate de l’ancien " castrum salavense"), par Henry Delmas abbé commanditaire de l’abbaye St Pierre de Sauve qui le détenait en bien propre. Construit dans un style rappelant la période médiévale (ponts-levis, défenses en archère, pierres à bossage …) l’ensemble du château et son environnement de jardins en terrasses évoquent aussi par la présence d’une enceinte complète, par le soin apporté à la collecte de l’eau (buffet d’eau, salle de fraîcheur), par la présence d’une orangerie et de plantes exotiques ou rares (tulipes de Lécluse), le mythe du Paradis perdu et du jardin d’Eden, sans doute cher à l’abbé. Ce site clos, où il pouvait se recueillir, à l’écart de son abbaye et de ses charges dans la ville de Sauve, rappelle l’antique hortus conclusus, le jardin clos de l’âme du Cantique des Cantiques. D’ailleurs n’avait-il pas fait inscrire, au-dessus de la porte d’accès au site, la devise " In urbe omni, in deserto mihi " (à la ville je suis à tous, au désert je suis à moi) ? Ce site constituait sans doute un lieu de réflexion où l’abbé disposait d’une bibliothèque richement garnie d’ouvrages et d’œuvres d’art. Les guerres de religion ont été fatales au bâtiment incendié dans la nuit du 31 janvier au 1er février 1703, par les troupes du chef camisard Rolland. Sans doute déserté par l’abbé âgé, le bâtiment effectue un passage rapide entre les mains des seigneurs de Vibrac. A partir de 1725 et pendant deux siècles, il est le lieu de sépulture d’une famille protestante de Sauve, puis la propriété éphémère de l’écrivain sauvain Jean Germain. Il a fait depuis l’objet de multiples rénovations.


Journées du Patrimoine 2021 - horaires :

Attention : certaines animations peuvent parfois être supprimées au dernier moment - renseignez-vous avant de vous déplacer
samedi 18 septembre - 09h00 à 12h30
samedi 18 septembre - 13h30 à 18h00
dimanche 19 septembre - 09h00 à 12h30
dimanche 19 septembre - 13h30 à 18h00

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit

Château de Roquevaire

30610 Sauve
Tel : 06 83 17 12 12

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche du département du Gard

Publicité
 France   Gard (30) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER