Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

 France   Essonne (91) 
Journées du Patrimoine

Domaine du château de Courson - journées des plantes (Jean-Pierre Delagarde)



 Agrandir le plan
 



 
Publicité

Domaine du château de Courson
Courson-Monteloup (91)

Domaine du château de Courson
Domaine du château de Courson (doc. Jean-Pierre Delagarde)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2020

Le parcours d'Hippolyte

Nous sommes en 1830. Hippolyte, un jeune pépiniériste à l'histoire peu ordinaire, entame un long voyage : il se voit confier l'importante mission de dénicher et rapporter des graines d'arbres rares pour enrichir les plantations du parc de Courson. Hippolyte, et son compagnon d'aventures Victor, se lancent alors à la recherche de l'arbre aux merveilles...
Le parcours se compose de 21 étapes réparties au coeur du parc, ponctuées de panneaux illustrés sous forme de bande dessinée et de petits textes informatifs. Chacune raconte une séquence du voyage d'Hippolyte, qui le conduit en Amérique du Nord, en Chine, au Tibet, en Iran, au Mexique, etc...
Muni de leur livret-jeu, les petits chasseurs de plantes doivent répondre à des devinettes à chaque étape du parcours. Au cours de la promenade, ils peuvent s'adonner à quelques épreuves d'agilité sur des agrès prévus à cet effet.
Ce parcours est conçu pour sensibiliser les enfants de 7 à 12 ans à la nature, à travers l'immense richesse végétale du parc : ses milliers d'arbres originaires de tous les continents, ses innombrables plantes et leurs propriétés, ses végétaux rares, etc... Une matière vivante exceptionnelle, idéale pour faire prendre conscience aux plus jeunes des enjeux de la biodiversité.

Ce qu'il faut savoir :

Le parc de Courson inscrit son périmètre tricentenaire dans le riche paysage agricole du Hurepoix. Le domaine réserve la surprise de formes complémentaires et contrastées. Les talents conjugués des plus grands "jardiniers" français du XIXe siècle ont subtilement dégagé de l'ordonnance des bosquets en quinconce et des salles de verdure, le parc paysager romantique. La grande percée axiale et quelques très vieux chênes témoignent du premier parc "à la française", contemporain de la construction du château par Guillaume de Lamoignon, vers 1660.La mutation du parc date du duc de Padoue en 1820 qui confie alors les travaux à Berthault. Celui-ci trace un réseau d'allées courbes, plante de nombreux arbres aux essences variées, tandis que les plans successifs sont créés par des massifs décoratifs.C'est sur ce premier canevas qu'interviennent, en 1860, les frères Bühler. L'étang est creusé et la palette végétale s'enrichit largement : tulipiers de Virginie
, cyprès chauves, pins noirs d'Autriche et laricios de Corse.Entre 1920 et 1950, le comte Ernest de Caraman complète, avec son ami Albert Kahn, les plantations dont le superbe massif de conifères et les chambres de rhododendrons et d'azalées qui bordent l'étang. Depuis 1980, d'importantes campagnes de restauration et de création ont été menées à bien.L'introduction progressive de plusieurs centaines d'espèces botaniques, sans compter les variétés horticoles, perpétue l'esprit du lieu où convergent intérêt botanique et exigence esthétique. On peut aujourd'hui contempler diverses collections de chênes, azalées, hydrangéas, rosiers, seringats, pivoines, etc., grâce auxquelles la structure du parc a été retrouvée. Avec le concours de l'agence des espaces verts d'Ile-de-France, des travaux importants de restauration ont été commencés en 1992. Il s'est agi dans une première étape de la réfection du plan d'eau ainsi que des principales allées de promenade p u is de la la remise en état des serres et de l'
étiquetage des plantations. Des artistes séduits par l'espace y ont implantés leurs créations : une sculpture bois de Marc de Roover et de nombreuses pièces du mobilier de jardin en granit de la société Urbanat y ont trouvé leurs places et se sont parfaitement intégrées au parc.

8 photos pour Domaine du château de Courson

Château de Courson
Château de Courson
(doc. Jean-Pierre Delagarde)
Domaine du château de Courson - journées des plantes
Domaine du château de Courson - journées des plantes
(doc. Jean-Pierre Delagarde)
Domaine du château de Courson
Domaine du château de Courson
(doc. Jean-Pierre Delagarde)
Domaine du château de Courson
Domaine du château de Courson
(doc. Jean-Pierre Delagarde)
Domaine du château de Courson
Domaine du château de Courson
(doc. Jean-Pierre Delagarde)
Domaine du château de Courson
Domaine du château de Courson
(doc. Domaine du château de Courson )

Plus de photos sur le Guide Tourisme France


Distinctions, labels :

Site classé Monument Historique
Label Jardin Remarquable

Accès :

Essonne

Journées du Patrimoine 2020 - horaires :

samedi 19 septembre - 14h00 à 18h00

dimanche 20 septembre - 10h00 à 18h00

Tarifs, conditions spéciales :

Tarif habituel

Domaine de Courson
Château de Courson
91680 Courson-Monteloup
Consulter le site Internet
Tel : 01 64 58 90 12

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Domaine du château de Courson

- consultez aussi la fiche du département de l'Essonne

Publicité
 France   Essonne (91) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER