Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 21 et 22 septembre 2019

 Programme national complet 2019

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Orne (61) 
Journées du Patrimoine
Publicité

 ()


Publicité


Publicité

Publicité

 
Publicité

Église Saint-Pierre
Courcerault (61)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2019

Visite libre de l'église Saint-Pierre de Courcerault

Visite guidée possible aurpès des membres de l'associaiton présents dans l'église.
Courcerault est un village très représentatif de l’identité du Perche ornais. Son domaine a appartenu, dès le début du 9ème siècle, à l’abbaye de Saint-Germain des Prés. Son église faisait alors partie d’un prieuré qui relevait de Saint-Lhomer des Bois. C’est un vaste édifice d’origine romane (12è- 16è siècle) comme l’attestent son chevet terminé en hémicycle et sa nef rectangulaire étayée de contreforts et percée de petites baies cintrées reposant sur un bandeau d’appui. Le porche présente une voussure plein cintre en dents de scie, surmontée d’un arc chargé d’étoiles. Il est surmonté d’un petit arc sculpté de têtes de chimère (12ème siècle). Sous la renaissance la façade sud a été percée de fenêtres dont deux ont conservé leur meneau et leur réseau à rinceaux gothiques. Les vitraux (signés Lorin, Chartres) sont de la fin du 19ème siècle. Le clocher carré de type néo-roman a été ajouté au 19ème siècle au flanc sud-ouest de la nef. La tour entrave la lecture du cadran solaire, daté 1631, gravé sur le premier contrefort sud de la nef. C’est pourquoi un cadran solaire septentrional a été gravé plus tard sur le premier contrefort nord de la nef.
Le maître-autel est constitué d’un grand retable en pierre, vaste ensemble de style Louis XIII à quatre colonnes cannelées et lierrées. Celui-ci est surmonté d’un grand fronton à départ d’arcs. Le tabernacle galbé de style Louis XV est sculpté en bas-relief d’un motif quadrillé à fleurettes. Le retable et le tabernacle sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques (IMH). Les frontons des portes de la sacristie comportent des cartouches aux armes de la seigneurie de la Vove. C’est d’ailleurs le seul édifice où l’on peut les trouver. De chaque côté de l’autel se trouvent deux consoles en bois et en marbre classées aux monuments historiques (MH) : l’une de style Louis XV à motifs de feuillage, l’autre de style Louis XVI à pieds cannelés et ceinture à godrons. Les stalles du chœur (IMH), dont deux stalles de célébrant à dais, ont été fabriquées et sculptées à la fin du 19ème siècle par l’abbé Vingtier, de même que la table de communion (IMH).
L’abbé Vingtier a été curé de la paroisse de Courcerault de 1884 à 1898. Fils d’un menuisier de Longny-au-Perche, il a suivi des cours à l’Ecole des Arts décoratifs et a bénéficié des conseils de Philippe de Chennevières, ancien directeur des Beaux-Arts. Il a complété cette formation par des voyages d’étude en Belgique et en Italie. Dans les années 1880, il a fabriqué et posé la voûte du chœur de l’église de Mauves-sur-Huisne. A Longny-au-Perche, il a sculpté les portes d’entrée de la chapelle Notre-Dame de Pitié et les confessionnaux de l’église Saint-Martin. Il a aussi orné le maître-autel de l’église de Nocé en 1890 d’un bas-relief en bois peint et doré représentant la Cène. Cette même année, il peint deux scènes sur la voûte de l’église de Sevrai, près d’Ecouché et il exécute la chaire et les boiseries du chœur de l’église de Saint-Brice-sous-Rânes. Entré chez les Capucins, il devient en 1899 missionnaire aux Indes anglaises. En 1904, il installe son atelier à Jaipur, capitale du Rajasthan où il meurt en 1924.
La grande œuvre de l’abbé Vingtier est le lambris de couvrement de la voûte de l’église de Courcerault qu’il a fabriqué et peint de motifs géométriques, dans le chœur, et de six scènes historiées, dans la nef, en représentant, de l’entrée de l’église en direction du chœur, la Communion des saints et le Christ glorieux, la Résurrection et la Crucifixion, la Nativité et la Trinité. La base de la voûte lambrissée est séparée des murs porteurs par une corniche en staff qui témoigne de la riche histoire de l’église. Dans une niche de la nef, à droite après le porche d’entrée, se trouve une statue de Saint-Pierre polychrome de style renaissance (IMH). Le chemin de croix, signé D. Maillard, est composé de quatorze tableaux peints sur zinc par sérigraphie.


Publicité

Journées du Patrimoine 2019 - horaires :

samedi 21 septembre - 15h00 à 19h00
dimanche 22 septembre - 10h00 à 13h00
dimanche 22 septembre - 15h00 à 18h30

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit
06 22 85 05 61

Église Saint-Pierre
le bourg,
61340 Courcerault
Tel : 06 22 85 05 61

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche du département de l'Orne

Publicité
 France   Orne (61) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine