Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

 France   Charente (16) 
Journées du Patrimoine

 ()



Publicité


 
Publicité

Eglise Saint-Pierre
Passirac (16)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2021

Concert en l'église Saint-Pierre

Concert de la Chorale "Au Choeur du Lary".
Créée en 1995, cette chorale qui nous vient de Montlieu la Garde interprète un programme varié (chants classiques, religieux, contemporains, variété française et étrangère, comédies musicales, musiques de films…). Au Chœur du Lary est dirigée et accompagnée au piano, depuis septembre 2018, par Arnaud OREB, Professeur et pianiste, qui officie au Conservatoire de Mérignac en Gironde.

Ce qu'il faut savoir :

Passirac - Église Saint-Pierre.
Le village de Passirac prend place au cœur d'un paysage vallonné. Son église romane dédiée à saint Pierre s'élève au milieu du cimetière paroissial.
Un peu d'histoire...
L'église faisait partie d'un modeste prieuré bénédictin rattaché à l'abbaye de Baignes. On sait grâce aux archives de l'abbaye que l'église du prieuré de Passirac est consacrée en 1077 par Boson, évêque de Saintes. De cette première église du XIe siècle, sans doute charpentée, seuls subsistent les bras du transept. L'édifice a été reconstruit au siècle suivant en débutant par le chevet, réalisé au début du XIIe siècle, puis en poursuivant par la nef, bâtie dans la seconde moitié du XIIe siècle. On sait peu de choses de son histoire au Moyen Age, ni même de l'époque moderne (du XVIe au XVIIIe siècles), tout au plus que les bâtiments du prieuré ont disparu lors de la guerre de Cent ans ou au cours des guerres de Religion. En revanche, le XIXe siècle est bien documenté. D'importants travaux ont été réalisés à cette époque modifiant considérablement la physionomie de l'église : réalisation d'une voûte en brique dans la nef en 1865, construction d'une sacristie en 1873, pose d'une charpente neuve en 1893, reconstruction du clocher en 1899 et restauration du chœur la même année.
L'église Saint-Pierre est inscrite à l'inventaire des Monuments Historiques depuis 1991.
A remarquer...
Contrairement à tant d'autres églises, Saint-Pierre de Passirac est toujours entourée de son cimetière. La majorité des cimetières qui jouxtaient les églises paroissiales a disparu au XIXe siècle, remplacée par de nouveaux lieux d'inhumation implantés hors des villages tel que l'imposait la loi dans un souci d'hygiène. Le règlement ne s'est pas appliqué ici à Passirac car le nombre d'habitations environnant l'église ne devait pas être assez important pour justifier le transfert du cimetière.
Un tour à l'intérieur...
L'église possède un plan en croix latine : une nef unique de quatre travées, un transept, une courte travée droite de chœur et une abside en hémicycle.
La nef est couverte depuis le milieu du XIXe siècle d'une voûte en brique sur arcs doubleaux portés par des colonnes à chapiteaux nus. Les murs de la nef sont plaqués d'une arcature qui les renforce et procure du rythme. Chaque travée est percée de deux fenêtres éclairant directement le vaisseau.
La croisée du transept est couverte d'une coupole sur trompes portée par des piles massives. Deux des chapiteaux de la croisée présentent des scènes figurées, dont une scène érotique : encadrés de deux monstres, un homme et une femme se livrent à des attouchements. L'autre chapiteau représente un homme dont la main et l'oreille sont mordues par des loups. Ces chapiteaux situés dans une partie de l'église réservée aux religieux avaient sans doute valeur de mise en garde contre les pêchers et de dénonciation du vice. La communauté religieuse étant réduite à seulement quelques moines, la construction de chapelles destinées à la célébration de messes simultanées n'a pas été nécessaire. Ainsi les bras de transept sont dépourvus d'absidioles.
Dans le sanctuaire, les chapiteaux des baies et de l'arcature qui anime les murs figurent des monstres crachant des rinceaux, des félins émergeant d'entrelacs, et un thème eucharistique : des oiseaux buvant dans un calice. Cette sculpture élégante rappelle celle de la cathédrale Saint-Pierre d'Angoulême et permet de dater le sanctuaire des années 1125.
Puis à l'extérieur...
La façade flanquée de contreforts présente une composition dépouillée qui se résume au rez-de-chaussée à un simple portail à voussure nue, au niveau médian à une fenêtre en plein cintre et au dernier étage à un pignon. A gauche de la façade, la première travée de la nef présente une élévation plus aboutie digne d'une façade principale : une porte murée est surmontée de trois arcades aveugles soulignées par une corniche à modillons. Le bras sud du transept présente lui aussi une porte bouchée dont les claveaux taillés en dents d'engrenage, appareillage caractéristique de la fin du XIe siècle, permettent d'affirmer que l'on est en présence de la partie la plus ancienne de l'église. Cette ancienne porte menait vraisemblablement aux bâtiments communautaires du prieuré dont il n'existe malheureusement plus de trace.
C'est à l'extérieur que les restaurations du XIXe siècle sont les plus visibles, en partie parce qu'elles ont été réalisées en pierre calcaire d'Angoulême dont la blancheur contraste avec les pierres de construction de l'église d'origine : le grès local ou grison en référence à sa couleur grise. Ces restaurations concernent le chevet et la travée droite du chœur plaqués d'une arcature néo-romane, la corniche des murs de la nef, le pignon de la façade et le clocher entièrement refaits.
L'église de Passirac correspond donc à l'ultime vestige d'un des nombreux prieurés bénédictins qui occupaient le territoire au Moyen Âge.


Journées du Patrimoine 2021 - horaires :

Attention aux conditions sanitaires en vigueur ce jour là - renseignez-vous avant de vous déplacer
samedi 18 septembre - 20h30 à 21h30

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit

Église Saint-Pierre de Passirac
Le Bourg
16480 Passirac
Consulter le site Internet
Tel : 05 45 98 71 60

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Eglise Saint-Pierre

- consultez aussi la fiche du département de la Charente

Publicité
 France   Charente (16) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER