Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 21 et 22 septembre 2019

 Programme national complet 2019

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

 France   Calvados (14) 
Journées du Patrimoine

 ()



 Agrandir le plan
 



 
Publicité

Les Dominicaines
Pont-l'Evêque (14)

Fiche en cours de mise à jour

Au programme pour les Journées du Patrimoine 2019

Exposition Paul Day, Le sculpteur du quotidien

Du 18 mai au 22 septembre 2019, Paul DAY, artiste sculpteur britannique, expose ses oeuvres aux Dominicaines. " Un artiste né ", voilà comment les professeurs décrivaient Paul Day à ses parents à l'âge de 5 ans. Enfant, il dessinait avec sa mère. Ils prenaient une boite à chaussure et créaient des personnages et des décors qu'ils collaient par la suite. Le résultat donnait un monde miniature en 3 dimensions " Finalement, très proche de ce je fais aujourd'hui " en dit l'artiste. Artiste anglais, Paul Day est passionné par le dessin dès son plus jeune âge. Il cherche très tôt à traduire plastiquement ses impressions et sa vision du monde. À la recherche d’une expression individuelle,il finit par imposer sa vision de la sculpture. Ses principales oeuvres (en bronze, résine ou terre cuite) sont des sculptures et des trompe-l’oeil qui ont été exposées dans toute l’Europe. Il se fonde sur la représentation du monde réel et s’inspire des figures humaines pour leur donner vie au mi lieu de décors urbains qui semblent sortir de la bande dessinée. Le Prince Charles : premier fan de Paul Day ! Son premier fan, le Prince Charles lui-même, est aussi celui qui l’a découvert. "J’avais adressé une demande de bourse à l’une de ses fondations. J’ai reçu mille livres qui m’ont permis d’acquérir du matériel.Plus tard, la vie a fait que nous nous sommes souvent rencontrés, toujours avec la même sympathie."En 2006, le sculpteur poursuit sa collaboration avec la famille royale, notamment, avec l’oeuvre monumentale The Meeting Place exposée à la gare de Saint-Pancras. Élisabeth II a inauguré en personne cette statue de neuf mètres de haut, qui représente deux amoureux enlacés qui accueillent les passagers de l’Eurostar. Au fil des ans, Paul Day acquiert une reconnaissance internationale. La plupart de ses oeuvres en bronze prennent place dans des lieux publics et peuvent être admirées de tous. Installé près de Dijon depuis 25 ans, le sculpteur continue de façonner ses oeuvres, toutes aussi impressionnantes les unes que les autres. La monumentalité de ses sculptures offre une force particulière, voire saisissante, à son traitement si personnel de l’espace. Paul Day est par définition un sculpteur aventureux.
Avec Architectural Sculpture, Paul Day s'approprie la ville et ses codes pour délivrer des sculptures d'un réalisme saisissant. Anonymes dans la foule ou protagonistes, ses personnages s'entassent ou s'isolent, se fondent ou se détachent, toujours porteurs d'une histoire. Car c'est là toute la force de son oeuvre, dans une période où la sculpture se fait de plus en plus abstraite, il reste attaché au figuratif et veut croire et nous faire croire dans le lieu et l'instant qu'il représente. Les Dominicaines exposent les terres cuites de l’oeuvre monumental The Battle of Britain, un bronze commémorant la bataille d’Angleterre de 1940. Ce haut-relief, qui défile sur 25 mètres, est installé sur le quai de la Tamise. Il lui faut trois ans de travail, dont deux à plein temps, pour le créer. Avant de s’y atteler et pour s'inspirer au mieux du sujet, Paul Day rencontre d’anciens pilotes, vole avec la Royal Air Force et visite beaucoup de lieux pour être le plus proche possible son sujet. Enfi n, l’exposition met en scène les oeuvres de la série Telephone Heads, ces sculptures en bronze représentent des protagonistes masculins et féminins affublés d'une paire de lunette de soleil, dans lequel reflète l'espace urbain dans lequel ils évoluent. Chacun des ces hommes et femmes à la particularités d'être absorbé dans une conversation téléphonique. L'artiste traduit un phénomène de société...l'omniprésence du téléphone portable. Tandis que nous semblons reliés d’un bout à l’autre de la planète par nos outils de communication, la réalité continue de s'écouler. Paul montre par ses sculptures que le téléphone portable est devenu un organe vital pour les individus, il souhaite mettre en scène ses protagonistes dans des scènes modernes, se rapprochant le plus possible de la réalité.

Ce qu'il faut savoir :

Ancien couvent de religieuses Dominicaines en pans de bois, le bâtiment date des XVIIe et XVIIIe siècles. Restauré de 1995 à 2000, l'édifice est devenu un espace culturel orienté vers les arts plastiques et le patrimoine. Des expositions, animations pour les enfants, visites guidées et une artothèque sont proposées au public.


Distinctions, labels :

Réseau des Musées de Basse-Normandie

Accès :

A13, sortie Pont-l'Evêque

Les Dominicaines
Place du Tribunal
14130 Pont-l'Evêque
Consulter le site Internet
Tel : 02 31 64 89 33

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Les Dominicaines

- consultez aussi la fiche du département du Calvados

Publicité
 France   Calvados (14) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER