Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 21 et 22 septembre 2019

 Programme en préparation

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Ille-et-Vilaine (35) 
Journées du Patrimoine
Publicité

Mine de plomb argentifère (Association Galène)


Publicité


 Agrandir le plan
 


Publicité

Publicité

 
Publicité

Mine de plomb argentifère
Pont-Péan (35)

Mine de plomb argentifère
Mine de plomb argentifère (doc. Association Galène)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2019

Visite commentée

Visite commentée de 2 heures environ, avec circuit et exposition temporaire

Ce qu'il faut savoir :

Cette mine découverte en 1628 au vue de quatre veines métallifères courant sur un sol marécageux ne fut exploitée qu'en 1730. Elle a gardé des traces des premiers chantiers, notamment les parties supérieures des Puits des Députés - de la République - du Midi pour les principaux. Elle fut exploitée d'abord par une société fondée par l'armateur malouin Danycan de L'Epine et reprise en 1755 par le financier Pâris-Duverney. La mine travailla d'abord en carrière à bras d'hommes avec une machine à chapelet de 80 seaux.
l'ingénieur Laurent poussa l'extraction jusqu'à 120 m de profondeur(1794). l'énergie est passée à l'ère de l’hydraulique avec ses roues à aubes de 11,00m de diamètre. En 1757, 1 000 ouvriers travaillaient sur place. Après une longue interruption, principalement due aux difficultés soulevées par les infiltrations de la Seiche et surtout la période révolutionnaire, la relance se fit en 1844 sous l'impulsion de l'ingénieur anglais J. Hunt. La production fut accrue, grâce à de nouveaux systèmes de machines à vapeur et de pompes.
En 1853 fut créée la Société en commandite à capitaux majoritairement anglais. Plusieurs modèles de machines à vapeur se succédèrent, et, en 1893, on en comptait 18 sur l'ensemble du site minier avec chevalements métalliques réalisés par l'ingénieur Gustave Eiffel Devenue société anonyme en 1880, sous l'impulsion d'E. Le Bastard et de l'ingénieur belge C. Eloi sa production annuelle atteignait à la fin du 19e siècle les 200 000 tonnes de minerai. Pontpéan fut La mine la plus importante d'Europe à la fin de ce siècle.La concurrence étrangère fit pousser les cadences, et négliger la sécurité qui provoqua l'inondation des 8 km de galeries dont la plus basse se trouve 5,95m sous terre. La production s’arrêtera en juin 1904. Apres quelques utilisations temporaires des anciennes laveries ,il n'y aura plus d'extraction jusqu’à une tentative de reprise en 1930 qui s’avéra être une escroquerie financière La mine a finalement cessé toute activité en 1955.

2 photos pour Mine de plomb argentifère

Mine de plomb argentifère
Mine de plomb argentifère
(doc. Association Galène)
Mine de plomb argentifère - Journées du Patrimoine 2013
Mine de plomb argentifère - Journées du Patrimoine 2013
(doc. Association Galène)

Publicité

Journées du Patrimoine 2019 - horaires :

samedi 21: rendez-vous sur le parvis de l'église à 14h30 dimanche 22: rendez-vous sur le parvis de l'église à 14h30 l'Association Galène accueillera les visiteurs en tenue de mineurs le dimanche

Tarifs, conditions spéciales :

Visite gratuite (1 seule visite par après-midi)

Mine de plomb argentifère
L'Omelette
35131 Pont-Péan
Consulter le site Internet
Tel : 02 99 52 82 61

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Mine de plomb argentifère

- consultez aussi la fiche du département de l'Ille-et-Vilaine

Publicité
 France   Ille-et-Vilaine (35) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine