Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 21 et 22 septembre 2019

 Programme national complet 2019

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

 France   Marne (51) 
Journées du Patrimoine

 ()




 
Publicité

Square des Victimes de la Gestapo
Reims (51)

Fiche en cours de mise à jour

Au programme pour les Journées du Patrimoine 2019

Exposition "Chroniques de Francine R., résistante et déportée", BD de Boris Golzio (éditions Glénat)

L'auteur retranscrit la parole de la déportée dans un récit de bande dessinée dont le dessin se fait le plus neutre et le plus naïf possible afin de rendre ce témoignage supportable.
Francine R., résistante déportée à Ravensbrück puis à Watenstedt a évoqué l’horreur des camps dans un long entretien à Boris Golzio. L’auteur décide aujourd’hui de retranscrire cette parole dans un récit de bande dessinée dont le dessin se fait le plus neutre et le plus naïf possible afin de rendre ce témoignage supportable.(La voix de Francine, dans son langage à elle, fait d’hésitations, de répétitions et de tremblements compose le récit pour respecter au plus près la vérité ontologique de ses propos et rendre compte de ce que fut la vie de cette femme.)Une femme, déportée, parmi des milliers d’autres, mais dont chaque voix, chaque parole et unique et doit être sauvée de l’oubli.

Ce qu'il faut savoir :

Ce square est situé à l’emplacement du siège de la Gestapo qui s’était installée dans l’hôtel particulier édifié entre 1925 et 1926 par Edmond Herbé pour l’entrepreneur de ciment armé Demay. La seconde guerre mondiale est déclarée et dès août 1940, la maison est réquisitionnée par les Allemands. Après-guerre, la maison est de nouveau habitée. Racheté par la Ville de Reims en 1970, le bâtiment est finalement démoli. Il ne subsiste que le mur de clôture d’origine et la partie maçonnée de la façade du pavillon du gardien, sur laquelle une plaque commémorative a été apposée. Sur les murs encerclant le square, on trouve d’autres plaques : il s’agit de celles qui étaient fixées sur les façades des maisons des victimes de la répression nazie.


Square des Victimes de la Gestapo
18 rue Jeanne d'Arc,
51100 Reims
Consulter le site Internet

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche du département de la Marne

Publicité
 France   Marne (51) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER