Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil

 21 et 22 septembre 2019

 Programme national complet 2019

Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 France   Essonne (91) 
Journées du Patrimoine
Publicité

 ()


Publicité


Publicité

Publicité

 
Publicité

Théâtre de Bligny
Briis-sous-Forges (91)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2019

Sa majesté le piano historique Pleyel grand-concert de Bligny en audience privée

En 1930, la maison Pleyel a changé le design de ses pianos, passant de gros pieds rond issus du XIXe siècle, aux pieds carrés art déco que tout le monde connaît..
C'est alors que le facteur de pianos a décidé d'offrir les pianos "démodés" qu'elle avait en stock à des "oeuvres charitables". C'est ainsi que le piano historique de Bligny : le Pleyel grand-concert AL 1928 est arrivé sur la colline dite "du Sieur de Bligny"..
Installé à divers endroits de l'hôpital, puis au théâtre de Bligny dès son ouverture, il a accompagné la vie des pensionnaires pendant plus de 50 ans.
Lors de la fermeture du théâtre en 1971, il a été déplacé du théâtre, puis ramené, puis oublié...
C'est vers la fin des années 90 qu'on l'a retrouvé, sur la tranche, en piteux état, enseveli sous une pile de vieux matelas au fond de la fosse d'orchestre.
Ce traitement l'aura en fait sauvé de la destruction, En effet, la protection des matelas au rebut l'aura protégé des chocs thermiques dans ce bâtiment transformé en débarras, et c'est ainsi qu'après l'expertise de la Maison Labrousse qui déclarera l'instrument "vivant", l'Association du Centre Hospitalier de Bligny investira 20 000€ pour réparer ce trésor entre 2002 et 2004..
En 2010, l'hôpital construira une extension au théâtre avec le soutien du Crédit Agricole d'Île-de-France afin de permettre l'utilisation du vénérable instrument sur la scène du théâtre de Bligny dans les meileures conditions de sécurité, et sa conservation sur le long terme au bénéfice des générations futures..
C'est le principal trésor du théâtre de Bligny. Il a une belle vie sur la scène du théâtre et le public comme les artistes reconnaissent entre mille sa sonorité particulière issue de sa mécanique dite "à nez" du début du XXe siècle (note par note), par opposition à la mécanique dite "à tambour" (octave par octave) qui équipe les pianos contemporains..
Son utilisation par les artistes est soumise à conditions. Il est accordé avant chaque concert par Grégori Tabur (accordeur et restaurateur de pianos : http://saintremymusique.fr) / 06 11 23 07 65) bien que le grand âge de l'instrument n'ai pas altéré sa capacité à "conserver l'accord" de longs mois..
Le public, lui, n'a pas le droit d'effleurer son calvier d'ébène et d'ivoire..
Sauf à l'occasion des Journées européennes du patrimoine, par sessions de 25 minutes, et sous le contrôle du pianiste résident. La priorité est donnée au jeunes musiciens et étudiants en musique, qu'ils soient autodidactes ou en conservatoire.

Ce qu'il faut savoir :

Le théâtre de Bligny a été construit au sein des sanatoriums de Bligny afin "d’éduquer et divertir les pensionnaire des sanatoriums", point d'orgue d'un projet "artistico-pédagogique" engagé en 1903.
Le théâtre de Bligny (architecte : A. Colin) est inauguré de mardi 19 septembre 1934.
Le docteur Urbain Guinard, qui deviendra médecin-directeur dès la fin 1939, apprécie beaucoup les chansonniers de cabaret ; dans sa jeunesse, il avait rêvé de devenir l’un d’eux.
À partir de 1942, à son initiative, le théâtre se transforme régulièrement en "Cabaret de la Longue Chaise".
Depuis la guerre, des artistes viennent régulièrement "essayer" leurs nouveaux spectacles sur le public de Bligny.
En dehors des pièces de théâtre et du cabaret, il sert pour les fêtes patronales de la saint Louis, pour la sainte Catherine, la réception des généreux donateurs des sanatoriums avec la complicité des vedettes, et pour quelques fêtes de la saint Nicolas.
C'est aussi un cinéma depuis son ouverture. À Bligny eurent lieu plusieurs premières de cinéma des auteurs Noël-Noël et Pierre Cardinal ainsi que la première mondiale de la version française du Pont de la Rivière Kwaï en décembre 1957, la veille de la première "officielle" au Grand Rex de Paris.. En 1967 le théâtre ferme. Il survivra quelques temps comme cinéma épisodique, mais en 1971 la lumière s'éteint définitivement. Il servira de débarras pendant trente ans et le Pleyel 1928 grand-concert du théâtre survivra aux chocs thermiques saisonniers enseveli sous une montagne de matelas.
Restauré en 2002 par la maison Labrousse avec l'aide de Pleyel, ce piano est aujourd'hui le trésor de Bligny. Il n’en existe que 4 exemplaires au monde, avec sa mécanique dite "à nez" et ses pieds ronds. L'hôpital a fait construire une petite extension au théâtre en 2010 (avec le soutien du Crédit Agricole d'Île de France)afin de le préserver sur le long terme et faciliter son utilisation dans des conditions sécurisées. En 2018, il est inscrit au registre du Patrimoine d'intérêt Régional de la Région Île-de-FranceTout savoir sur le Théâtre de Bligny aujourd'hui : www.theâtre-de-bligny.fr


Publicité

Journées du Patrimoine 2019 - horaires :

samedi 21 septembre - 10h00 à 19h00
dimanche 22 septembre - 10h00 à 16h00

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit

Théâtre de Bligny
Centre hospitalier de Bligny
91640 Briis-sous-Forges
Consulter le site Internet

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche du département de l'Essonne

Publicité
 France   Essonne (91) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine