Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Journées du Patrimoine - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

 France   Haute-Garonne (31) 
Journées du Patrimoine

Hôtel Dieu Saint-Jacques - salles patrimoniales, chapelle et jardin (Hôpitaux de Toulouse)



 Agrandir le plan
 


Publicité


 
Publicité

Hôtel Dieu Saint-Jacques, Salles Patrimoniales, Chapelle et Jardin
Toulouse (31)

Hôtel Dieu Saint-Jacques - salles patrimoniales, chapelle et jardin
Hôtel Dieu Saint-Jacques - salles patrimoniales, chapelle et jardin (doc. Hôpitaux de Toulouse)

Au programme pour ces Journées du Patrimoine 2021

Visite guidée "Des Bienfaiteurs des Hospices et Maisons de Charité aux bienfaiteurs du CHU de Toulouse aujourd'hui"

Au cours du XVIème siècle et tout au long du XVIIIème siècle, les [bienfaiteurs des hospices], souvent très généreux, ont été nombreux à faire don ou legs de tout ou partie de leurs biens sous forme matérielle ou pécuniaire.
Une fondation créée le 21 mars 1557 assurait à ces généreux donateurs des messes pour le repos de leur âme et le droit d’avoir leur portrait exposé.
Loin d’être de simples ornementations, ces tableaux étaient destinés d’abord à marquer pour l’avenir la générosité de femmes et d’hommes, notables influents ou modestes donateurs, envers les " malades pauvres " à qui l’on donnait tous les soins possibles sans compter son temps et ses efforts.
Les Hospices Civils, comme les Maisons de Charité, étaient redevables depuis toujours envers ces bienfaiteurs pour le bon fonctionnement de leur structure.
Ces portraits de bienfaiteurs vont, pendant quatre siècles, orner les grandes salles des malades, les salles d’honneur et les couloirs des hospices, et des Maisons de Charité de Toulouse.
Réalisés en général après le décès du donateur, ces tableaux, même s’ils n’ont pas de valeur artistique reconnue, ont été pendant des siècles des témoignages des costumes et des figures passées.
A la Révolution, beaucoup de ces tableaux − symbole de l’Ancien Régime − furent vandalisés, détruits, mis en débarras...
Une restauration des toiles, entreprise en 1852, a permis de recenser 92 portraits donnés entre 1760 et 1841. En 1869, Hyacinthe Carrère, un biographe toulousain, pour la rédaction de son guide des étrangers dans Toulouse, visita les hôpitaux et Maisons de Charité de la ville et [dressa un inventaire des portraits de bienfaiteurs qu’il y a trouvé.]Il a identifié 298 tableaux avec dédicace représentant 253 personnages : plusieurs personnes ayant leur image dans deux ou même trois établissements, comme par exemple Bernard Labat de Mourlens (dont les deux portraits existants ont été retrouvés en 2006 et 2015) bienfaiteur à la fois de l’Hôtel-Dieu et de la Maison de Charité de Saint-Etienne.
Les 298 tableaux identifiés étaient détenus par 10 établissements ; parmi eux l’Hôtel-Dieu en abritait 138, la Grave 74, l’hospice des Orphelines 11 et 73 étaient répartis dans les sept maisons de charité des différentes paroisses de la ville.
En 1905, le docteur Barbot signalait que deux rangées de portraits décoraient sur toute leur hauteur les murs de la salle des Pèlerins à l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques.
" L’Hôtel−Dieu est plus qu’un asile pour les malheureux, c’est presque un demi-musée. La galerie des nombreux portraits de ses bienfaiteurs
[…
] constitue un hommage à la mémoire de généreux philanthropes, depuis les plus humbles jusqu’aux privilégiés du sort et de la fortune
[…
] ".

Depuis, ce nombre a considérablement diminué : pertes, éparpillements mais aussi la " modernisation " de l’Hôtel-Dieu entre 1952 et 1960. Ces bouleversements allaient entraîner la dispersion de la collection.
Aujourd’hui, l’Hôtel-Dieu ne possède plus qu’un peu plus d’une vingtaine de ces portraits de bienfaiteurs exposés au public.
En 2015, le CCAS de Toulouse fit don de plusieurs portraits qui dormaient dans ses réserves. Le CHU en a déjà restauré plus d’une quinzaine, parmi ceux que vous pourrez voir lors des Journées du Patrimoine.
Parmi les bienfaiteurs trônant dans la salle Gaspard de Maniban, Arnaud Baric (voir photo) est le personnage le plus important de cette collection : il est le fondateur de l’Hôpital Saint-Joseph de La Grave, ou plus exactement celui qui a transformé le site qui accueillait jusque là les perstiférés pour en faire en 1647 un hôpital général destiné à l’enfermement des pauvres et miséreux de Toulouse et des prostituées ; afin que " les pécheresses soient converties, les vieillards disposés à bien mourir, la jeunesse instruite et moralisée ".Ses contemporains lui témoignèrent leur reconnaissance en plaçant son portrait à La Grave, dans le quartier des Filles de La Charité. On perdit sa trace dans les années 1970.
C’est seulement en 2006 que le tableau fut retrouvé par Maurice Prin (1928 - 2019) Conservateur honoraire du Couvent des Jacobins qui le remis au Professeur Lise Enjalbert (1916-2015), virologue et présidente de l’Association des Amis de l’Hôtel-Dieu Saint-Jacques et de La Grave.
Le Pr. Enjalbert céda l’œuvre au CHU de Toulouse qui en finança la restauration en 2008. Le tableau fut enfin installé dans la salle Gaspard de Maniban en mai 2021.
Renseignements :
05 61 77 82 72
Accès :Métro : ligne A - station Saint-Cyprien République ou station Esquirol
Bus : arrêt Cour Dillon lignes 2, 10, 12 ; arrêt Saint-Cyprien lignes 1, 14, 45
Stationnement : Port Viguerie − impossible dans l’enceinte de l’Hôtel-Dieu

Ce qu'il faut savoir :

L'hôtel-Dieu Saint-Jacques, siège administratif du Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse, est un ensemble architectural construit en bord de Garonne hérité de plusieurs siècles. Né de l'Hôpital Sainte- Marie de la Daurade et de l'Hôpital Novel au 12e siècle et 13e siècle réunis tous deux sous le nom d'"Hôpital Saint-Jacques du bout du Pont" au 14e siècle, il avait pour vocation d'accueillir les pauvres, les malades et les pèlerins qui traversaient les Pyrénées pour se rendre à Saint-Jacques de Compostelle. Au terme de ces siècles voués aux soins, l'Hôtel Dieu vit partir les derniers services d'hospitalisation vers les autres établissements de la ville en 1987.
En inscrivant en 1998 les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle au titre de Patrimoine Mondial, l'UNESCO a retenu l'Hôtel Dieu Saint-Jacques pour illustrer l'étendue, la variété et la vitalité de cet héritage. Avec son voisin l'Hôpital Saint Joseph de La Grave, il constitue le "lieu de mémoire" de l'Hôpital public et représente l'un des patrimoine historiques les plus prestigieux de Toulouse.
le public pourra visiter les grandes salles patrimoniales (Salle des Pèlerins & Salle des Colonnes), le jardin, le Musée des Instruments de Médecine et le Musée d'Histoire de la Médecine.

1 photo pour Hôtel Dieu Saint-Jacques, Salles Patrimoniales, Chapelle et Jardin

Hôtel Dieu Saint-Jacques - salles patrimoniales, chapelle et jardin
Hôtel Dieu Saint-Jacques - salles patrimoniales, chapelle et jardin
(doc. Hôpitaux de Toulouse)
 

Photos extraites du Guide Tourisme France


Distinctions, labels :

Classé aux Monuments Historiques
ACCES: Bus : arrêts Cours Dillon
Métro : ligne A station Esquirol ou Saint-Cyprien République

Journées du Patrimoine 2021 - horaires :

Attention : certaines animations peuvent parfois être supprimées au dernier moment - renseignez-vous avant de vous déplacer
samedi 18 septembre - 14h00 à 18h00
dimanche 19 septembre - 14h00 à 18h00

Tarifs, conditions spéciales :

Gratuit

Hôtel-Dieu-Saint-Jacques
2 rue Viguerie, TSA 80035
31059 Toulouse
Consulter le site Internet
Tel : 05 61 77 82 72

Guide Tourisme France

Informations détaillées extraites du Guide Tourisme France :

- consultez aussi la fiche Hôtel Dieu Saint-Jacques, Salles Patrimoniales, Chapelle et Jardin

- consultez aussi la fiche du département de Haute-Garonne

Publicité
 France   Haute-Garonne (31) 
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER